HomePeopleIris Mittenaere. Victime de harcèlement ? Elle se confie !

Iris Mittenaere. Victime de harcèlement ? Elle se confie !

Qui aurait pu imaginer que la fameuse Iris Mittenaere, Miss Univers 2016, se ferait critiquer sur son physique. La jeune femme se confie ainsi sur le harcèlement scolaire. Et c’est surprenant !

Iris Mittenaere : Victime de harcèlement scolaire ? Elle se confie !

Iris Mittenaere se faisait critiquer sur son physique !

Iris Mittenaere est d’une beauté indéniable, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle a été élue Miss Univers 2016. Il s’avère qu’elle est aussi victime de harcèlement scolaire.

Iris Mittenaere se faisait critiquer sur son physique !

Un harcèlement qui l’a énormément marqué

En effet, l’influenceuse qui totalise plus de 2.6 millions d’abonnés sur Instagram, révèle les critiques qu’elle recevait durant son enfance. Cet harcèlement l’a d’ailleurs beaucoup marqué..

Iris Mittenaere

Iris Mittenaere : “J’ai eu la chance d’être très bien entourée”

Iris Mittenaere  a déclaré : « Je pense que c’est une blessure que j’ai gardé très longtemps. Encore aujourd’hui je ne peux pas dire que j’ai complètement guérie. Ça a été très dur quand j’étais petite. J’ai eu la chance d’être très bien entourée, d’avoir maman, donc, j’en ai très vite parlé.  » En revanche, Miss Univers 2016 a remarqué que la situation n’a pas vraiment évolué.. Il semble que le cyber-harcèlement est aussi très répandu.

« On me donnait des surnoms un peu plus difficiles. »

« On me donnait des surnoms un peu plus difficiles. »

La jeune femme affirme : « On en parlait très peu à l’époque, […] aujourd’hui j’ai l’impression que malheureusement c’est en train d’augmenter. Maintenant on passe au cyber-harcèlement c’est encore plus compliqué. Je pense qu’il faut en parler pour se faire aider, mais il faut surtout en parler aux agresseurs, parce qu’ils ne se rendent pas forcément compte de ce qu’ils font. C’est souvent des bandes de copains, ils font ça entre eux, ils pensent qu’ils sont cool. »

Miss Univers 2016

En 2019, Iris Mittenaere avait évoqué le harcèlement scolaire qu’elle a subi pendant des années lors de son enfance. « On me donnait des surnoms un peu plus difficiles. Libellule c’était le surnom un peu plus joli que me donnait ma maman. Moi, mon surnom c’était ‘cloute’, le féminin du clou. (…) A l’école c’était plutôt ‘pique à brochette’. » confie-t-elle.

Imane Benlimam
Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !
SUGGESTIONS