Inflation : Votre facture d’eau va exploser !

Après les notes salées de chauffage, c’est maintenant l’eau qui va être impactée pour l’année 2023. On vous explique dans cet article pour quelles raisons l’inflation va aussi concerner l’eau.

Inflation sur l’eau à partir du 1er janvier 2023

Inflation sur l’eau à partir du 1er janvier 2023

En 2023, même l’eau va subir les conséquences de l’inflation. Dans de nombreuses villes françaises, les tarifs revus à la hausse. Par exemple, on peut citer la ville de Rennes en Ille-et-Vilaine. La collectivité Eau du bassin rennais a déclaré une augmentation du tarif du liquide précieux à ses 240 000 clients. Une augmentation qui représente environ 1,50 euro en plus par mois. Toutefois, ce n’est pas la seule zone à avoir pris cette décision.

 À Nantes en Loire-Atlantique, la collectivité a, elle aussi, décidé de revoir ses tarifs sur l’eau. Le côté consommation va désormais augmenter. Comme nos confrères de 20 Minutes… C’est une façon d’avantager les familles qui ne consomment pas beaucoup d’eau. Dans le Maine-et-Loire, le syndicat a voté des hausses allant de 1 à 18 % qui varient en fonction des villes et de l’inflation bien sûr.

Les raisons de l’augmentation de l’eau

Les raisons de l’augmentation de l’eau

Pourquoi l’eau subit aussi l’inflation ? Selon nos confrères, l’explosion des prix de l’énergie a aussi impacté l’assainissement et la distribution d’eau potable. À Rennes, la « facture d’électricité annuelle multipliée par 3,5, elle va passer de 2 millions d’euros en 2022 à 7 millions d’euros en 2023 ». Dévoilent les gérants de l’Eau du bassin rennais (EBR).

Désormais, il faut donc aussi penser aux achats de réactifs essentiels pour transformer l’eau potable. À savoir l’eau de javel, la chaux, le soude, le charbons… Ensuite, il y a aussi les travaux neufs dont la facture augmente. Les prix montent de 15 à 20 % en plus.

Une inflation de 5,2 % en moyenne sur l’année 2022

Une inflation de 5,2 % en moyenne sur l’année 2022

Inflation : C’est aussi le cas à Fougères en Ille-et-Vilaine. L’année prochaine, la station d’épuration va donc avoir des charges d’électricité plus élevées de 133 %. Soit surcoût de 500 000 euros dans l’enveloppe budgétaire prévue sur l’assainissement.

Si les tarifs augmentent dans certains endroits, c’est aussi en raison de la convergence tarifaire. Car sur tout le territoire français, il existe de grandes différences de tarifs entre les collectivités. Les élus ont donc pris la décision de lisser et de concentrer les tarifs.

Une révision des prix !  

Une révision des prix !  

Inflation : C’est le cas dans le golfe du Morbihan, à Guingamp et Paimpol. Pour atteindre le même prix pour tout le monde… Les prix de l’eau et de l’assainissement ont été réévalués « en gardant à l’esprit qu’au vu de la situation de l’eau, baisser le prix aurait été un mauvais signal ». Déclare Rémy Guillou.

Pour rappel, il y a eu une sécheresse très importante pendant la période estivale 2022. L’été dernier, la pluie a été « de l’ordre de 25 % », précise Matthieu Sore. Ceci selon un expert en climat à Météo France, qui souligne aussi un mois de juillet « extrêmement sec, avec un énorme déficit de précipitations : – 85 % » en comparaison des moyennes normales.

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.