Inès Reg : Elle raconte son harcèlement scolaire « C’était très dur »

Inès Reg : Elle raconte son harcèlement scolaire « C’était très dur »

Inès Reg partage son témoignage bouleversant sur le harcèlement scolaire qu’elle a effectivement subi en étant jeune.

Inès Reg : Elle raconte son harcèlement scolaire « C’était très dur »

Inès Reg témoigne son harcèlement scolaire

Dans le documentaire ‘À la bonne école’ diffusé ce dimanche 26 septembre 2021, Inès Reg livre un témoignage bouleversant sur le harcèlement scolaire qu’elle a subi il y a quelques années. L’humoriste fait des révélations surprenantes sur Canal +:

« J’ai été harcelée dès l’école primaire à cause de ma petite taille. Jusqu’en 5ème, j’ai de très mauvais souvenirs pourtant c’est à ce moment-là qu’on commence à se construire. »

Inès Reg témoigne son harcèlement scolaire

« C’était très dur »

Inès Reg ajoute : « Je me rappelle d’une époque où quand on ne portait pas de marque, quand on n’était pas coiffé comme il fallait etc… En fait, on était la risée de tout le collège. »

« C’était très dur »

J’étais le bouc-émissaire

En effet, Inès femme rappelle qu’elle était « le bouc-émissaire » d’une de ses petites camarades, qui était tantôt son amie, tantôt sa pire ennemie. Inès Reg déclare :

Inès Reg :« Moi quand j’étais à l’école il y avait une nana qui était populaire […] des fois j’étais sa copine donc je passais des journées trop bien et puis d’autres jours elle avait décidé que je n’étais plus sa copine. Du coup tout le monde se moquait. C’était très dur en fait. C’était cette fille-là qui gérait si j’étais heureuse ou pas. »

Inès Reg blessée par les moqueries..

Inès Reg blessée par les moqueries..

Hélas, les moqueries étaient vraiment violentes… et lui ont d’ailleurs fait beaucoup de mal. Inès Reg révèle :

« Il y a une période où ça a vraiment été dur, les gens se moquaient de moi en permanence. Le pire c’est quand dans un silence on te lance la vanne : celle qui pique, qui fait mal, et tout le monde rigole sauf toi. Tu as envie de mourir (…) J’ai tellement de souvenirs de moi seule dans la cour de récré, à marcher et à attendre que le temps passe pour pouvoir retrouver ma famille. »


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.