Grippe de la tomate : Voici comment protéger nos enfants !

Après Covid, la variole du singe… Voici la grippe de la tomate ! Celte nouvelle maladie semble se propager chez les enfants. On vous donne les détails !

Grippe de la tomate … d’où vient-elle ?

Grippe de la tomate … d’où vient-elle ?

La grippe de la tomate est une nouvelle maladie qui vient effectivement de faire son apparition dans la région du Kerala, l’Inde. En effet, il s’agit de la grippe d’un virus très contagieux qui engendre des boutons bombés et rouges. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’on la surnomme « tomate ».

Aussi, en dehors de ces boutons, les personnes touchées ont des symptômes connus qui ressemblent à la grippe saisonnière. Notamment une forte fièvre, des douleurs articulaires, des nausées, la diarrhée, une toux et une déshydratation à surveiller.. Ces symptômes sont surtout présents chez les jeunes enfants et les personnes fragiles.

D’après les journalistes du média India Today, la grippe de la tomate se transmet par contact direct entre les enfants infectés. Toutefois, rassurez-vous, elle n’est pas dangereuse.

Comment soigne-t-on une grippe de la tomate ?

Comment soigne-t-on une grippe de la tomate ?

« Elle est contagieuse et peut se propager d’une personne à l’autre, bien que les véritables modes de propagation de l’infection soient toujours à l’étude », précise Subhash Chandra, docteur et enseignant adjoint de médecine interne.

En effet, la grippe de la tomate ne se soigne pas vraiment. On ne peut que soulager les symptômes. « Les patients qui développent la fièvre de la tomate doivent boire beaucoup d’eau et se reposer au lit, comme cela est conseillé pour les autres fièvres virales, afin de garder le corps hydraté et bien reposé ». Informe le docteur Chandra.

Désormais, pour limiter la propagation, il faut donc isoler les enfants porteurs de la maladie.

La variole du singe, c’est pareil ?

La variole du singe, c’est pareil ?

Avant la grippe de la tomate, les médias avaient évoqué la variole du singe qui est effectivement présente en France. En fait, selon les données de Santé Publique France… Au 30 mai 2022, il y avait dix-sept cas de monkeypox dans la France. Ainsi, c’était un homme de 29 ans en Île-de-France qui avait contracté la variole du singe pour la première fois. Toutefois, celui-ci n’avait pas voyagé dans les pays où circule le virus, notamment l’Afrique du Centre ou de l’Ouest.

Aujourd’hui, la maladie touche d’autres pays européens. Par exemple, Royaume-Uni, Portugal, Espagne, Suède, Italie, Belgique, États-Unis et Canada. « La présentation clinique est semblable à celle observée chez les patients atteints autrefois de la variole, mais moins grave. » Explique l’Organisation mondiale de la santé. 

Quels sont les symptômes ?

Quels sont les symptômes ?

Tout comme la grippe de la tomate… Il y a des symptômes similaires à la grippe avec de la fièvre, des douleurs musculaires, une fatigue, des maux de tête.

Ensuite, pour la grippe de la variole, il y a la seconde étape avec l’apparition des boutons, mais cette fois-ci cutanés. « Elle évolue en une dizaine de jours à partir des maculo-papules (lésions à base aplaties) vers des vésicules (petites ampoules remplies de liquides), puis des pustules et enfin des croûtes » souligne ainsi l’OMS.