Google Maps : Secrets dévoilés sur son mode de fonctionnement !

Google Maps

Chaque jour, plus d’un milliard de kilomètres sont parcourus avec Google Maps dans plus de 220 pays et territoires à travers le monde. Lorsque vous montez dans votre voiture ou sur votre moto et que vous commencez à naviguer, Google Maps vous affiche instantanément certaines choses : la direction à prendre, s’il y a un embouteillage tout au long de votre itinéraire, une durée de trajet et une heure d’arrivée estimée.

Hélas, cela n’est pas aussi simple que ce que vous pensez! En effet, il se passe beaucoup de choses en coulisses pour fournir ces informations en quelques secondes.

Aujourd’hui, Google nous détaille leurs secrets pour nous alerter quand il y a un embouteillage. Pour comprendre comment Google Maps connait toutes ses informations, alors lisez la suite.

Google Maps : Trafic routier en direct !

Google Maps : Trafic routier en direct !

Lorsque les gens naviguent avec Google Maps, les données de localisation globales peuvent être utilisées pour comprendre les conditions de circulation sur les routes du monde entier.

En effet, ces informations aident Google à trouver des estimations de trafic routier actuelles. Mais elles ne tiennent pas compte de ce à quoi ressemblera le trafic routier après 10, 20 ou même 50 minutes de trajet.

C’est là que la technologie entre vraiment en jeu !

La prédiction du trafic routier avec des techniques avancées

La prédiction du trafic routier avec des techniques avancées

Pour prédire à quoi ressemblera le trafic routier dans un proche avenir, Google Maps analyse l’historique de ce dernier.

Ensuite, Google Maps combine cette base de données avec les conditions du trafic routier en temps réel. Tout en utilisant l’apprentissage automatique pour générer des prédictions basées sur les deux ensembles de données.

Récemment, ils se sont associés à DeepMind pour améliorer la précision de leurs capacités de prévision de l’embouteillage.

En outre, leurs prévisions ETA ont déjà une barre de précision très élevée. En fait, l’équipe de Google Maps a constaté que leurs prévisions ont été constamment exactes.

D’ailleurs, en s’associant à DeepMind, Google Maps a été en mesure de réduire encore davantage le pourcentage d’ETA inexacte. Ils ont réalisé ceci en utilisant une architecture d’apprentissage automatique appelée Graph Neural Network.

Comment Google Maps sélectionne les itinéraires ?

Comment Google Maps sélectionne les itinéraires ?

Les modèles de trafic routier prédictifs sont également un élément clé de la façon dont Google Maps détermine les itinéraires. Si Google Maps prévoit que le trafic routier deviendra probablement dense dans une direction, il vous trouvera automatiquement une alternative à faible embouteillage.

Google examine également un certain nombre d’autres facteurs, comme la qualité des routes. Une route pavée ou non goudronnée, ou couverte de gravier, de terre ou de boue? Des éléments comme ceux-ci peuvent rendre une route difficile à parcourir, et Google Maps sera moins susceptible de la recommander.

De plus, Google Maps examine également la taille et la directivité d’une route. En effet, la conduite sur une autoroute est souvent plus efficace que de prendre une route plus petite.

D’autres sources d’information..

D’autres sources d’information..

Deux autres sources d’informations sont importantes pour assurer à Google Maps qu’ils recommandent les meilleurs itinéraires. (1) Les données conçues par les gouvernements locaux, et (2) les commentaires en temps réel des utilisateurs.

En effet, ces données là permettent à Google Maps de connaître les limites de vitesse, les péages ou s’il y a des routes restreintes en raison de choses comme la construction ou le COVID-19.

En outre, les rapports d’incident des conducteurs permettent à Google Maps de montrer rapidement si une route ou une voie est fermée, s’il y a des travaux à proximité ou s’il y a un véhicule en panne ou un objet sur la route.

Les deux sources sont également utilisées pour aider le service de cartographie à comprendre quand les conditions routières changent de manière inattendue en raison de glissements de terrain, de tempêtes de neige ou d’autres forces de la nature.

Enfin, Google a déclaré : « La prévision du trafic routier et la détermination des itinéraires sont incroyablement complexes. Nous continuerons à travailler sur des outils et des technologies pour vous éviter les embouteillages et sur un itinéraire aussi sûr et efficace que possible. »


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !