Georges Tron condamné à 3 ans de prison ferme pour viol et agression..

Georges Tron condamné à 3 ans de prison ferme pour viol et agression..

Condamnation en appel à 5 ans de prison, dont 3 ans ferme, pour viol et agression sexuelle en réunion, pour Georges Tron, l’ex-secrétaire d’État.

Georges Tron coupable

Georges Tron coupable ?

Le mercredi 17 février, Georges Tron, l’ex-secrétaire d’État, fut donc reconnu coupable par la cour d’assises de Paris de viol en réunion et agressions sexuelles. Inscrit au fichier des auteurs d’infraction sexuelle, il devra également purger une peine d’inéligibilité de 6 ans !

Georges Tron rejugé

Georges Tron rejugé après 2 ans !

Virginie Ettel et Éva Loubrieu, deux anciennes collaboratrices de la mairie accusaient l’homme politique depuis 2011 de les avoir agressées sexuellement et violées à plusieurs reprises. Dans le bureau du maire, au domicile de son adjointe ou au restaurant. Des faits que Georges Tron a toujours nié.

Georges Tron condamné

Enfin condamné !

À l’époque, ses avocats, notamment, Solange Doumic et Antoine Vey l’avaient beaucoup défendu. Mais également, le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti. Le mercredi 17, et après plus de deux ans d’attente, la Cour d’assises de Paris a finalement condamné Georges Tron.

Il n'a pas réagit

Impassible à l’annonce du verdict

L’ex-secrétaire d’État a écouté la sentence sans laisser transparaître aucune émotion. Après l’annonce de verdict, Georges Tron, 63 ans, a passé un appel téléphonique en remettant sa montre à son avocat, Antoine Vey.

Une seule plainte retenue

Seulement une plainte retenue

En fait, les juges n’ont retenu que la plainte de Virginie Ettel.  Celle d’Éva Loubrieu n’a elle, pas été retenue, faute de preuves. Reconnue coupable de complicité de ce viol et d’agressions sexuelles… Brigitte Gruel, l’ex-adjointe à la culture de la ville, écope d’une peine de deux ans de prison avec sursis.

Georges Tron impliqué

Des scènes de “triolisme” ?

Pour rappel, l’ex-secrétaire d’État aurait donc profité de séances de massage qu’il proposait à ses deux collaboratrices en leur imposant des rapports sexuels, et des attouchements… Les faits auraient ainsi eu lieu avec son adjointe Brigitte Gruel. Cette affaire avait contraint Georges Tron, 63 ans, à démissionner du gouvernement Fillon en 2011.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.