Gazon : Voici 3 façons intelligentes de le réutiliser !

Le gazon du jardin a besoin d’un entretien régulier. En effet, les tontes de gazon sont des déchets verts riches en matières organiques. Au lieu de les laisser dans un coin, pensez à les recycler. Lorsque vous tondez votre pelouse, ne jetez pas de ce tas d’herbe coupée. Il a des utilisations insoupçonnées dans le jardin. Suivez le guide !

Les tontes de gazon pour équilibrer le compost

Les tontes de gazon pour équilibrer le compost

Le compost est un engrais composé de matières minérales et de matières organiques. Pour qu’il soit équilibré, vous devez le enrichi de matières organiques carbonées, mais aussi azotées. En effet, riches en azote, les tontes de gazon font partie des matières organiques azotées. Ajoutez-les à votre tas de compost et remuez pour mélanger tous les déchets qui le composent. Évitez donc de charger votre tas de compost avec d’autres matières azotées.  

Pour un bon mélange de carbone et d’azote.. Les spécialistes recommandent de mélanger simultanément un volume de déchets verts avec un volume de déchets bruns. Tels que le papier, des cartons, ou des feuilles mortes. Ainsi vous limitez le risque de pourriture, d’autant plus que les tontes de gazon sont humides. 

Les tontes de gazon pour faire un paillage

Les tontes de gazon pour faire un paillage

Très riches en azote, les tontes de gazon peuvent de ce fait servir de paillis pour le sol. D’autant plus que l’herbe permet le développement de micro-organismes essentiels pour la structuration du sol. 

Désormais, vous pouvez utiliser ce paillis de 2 façons différentes. Pour les plantes au cycle végétatif court… Ne déposez qu’une couche fine de tontes de gazon au pied de vos végétaux. Il faut savoir que le cycle végétatif désigne la période entre la germination de la graine et la maturité de la plante. C’est-à-dire, c’est la période de développement d’une plante.

Pour les plantes au cycle végétatif long !

Pour les plantes au cycle végétatif long !

D’ailleurs, comme les tomates, les concombres ou encore les courges… Déposez une couche importante à leur pied, entre 2, jusqu’à 5 cm d’épaisseur. Puis renouvelez le paillis dès qu’il s’affaisse. Celui-ci permet en effet d’éviter l’apparition des mauvaises herbes et de maintenir l’humidité du sol. Grâce à la microfaune qu’elles contiennent, les tontes de gazon pourront donc se décomposer en quelques semaines seulement et enrichir par conséquent le sol en matières organiques.

Pour faire un bon paillis, étalez d’abord les tontes de pelouse sur une bâche que vous allez garder au soleil. Vous allez ainsi retirer l’excès d’humidité pour éviter l’apparition de la pourriture.

Faire du mulching !

Faire du mulching !

Le mulching consiste à tondre la pelouse, sans ramasser l’herbe. Cette méthode nécessite alors une tondeuse spéciale, équipée de la fonction mulching. Ceci pour couper l’herbe très finement. Elle constitue ainsi une couche protectrice qui fait office de paillis et qui permet aussi de conserver l’humidité du sol. 

Par ailleurs, sa décomposition permet de bien nourrir le sol. À savoir que l’herbe se transforme en un engrais naturel riche en azote. Ce qui est très efficace pour fertiliser la pelouse.

Désormais, les tontes de gazon demeurent bénéfiques pour votre jardin. Vous pouvez alors utiliser cette pile d’herbe coupée dans le compost pour l’équilibrer, ou servir de paillage pour protéger le sol et conserver son humidité. À vous de jouer !