Francs : Il vous reste encore des pièces ? Vous avez une fortune !

Francs : Il vous reste encore des pièces ? Vous avez une fortune !

Il vous reste encore quelques pièces de monnaie en Francs ? Ne vous en débarrassez pas tout de suite, certaines pièces peuvent avoir de la valeur !

En fait, ce numéro de Leenkus vous aidera à mieux faire la part des choses parmi les pièces de votre collection en Francs.

Notamment quelles sont les plus convoitées ? Vous allez tout savoir et tout connaitre du début jusqu’à la fin. Ne ratez rien !

Les Francs comme vous ne les avez jamais vus !

Les Francs comme vous ne les avez jamais vus !

Si les francs ne sont plus utilisés aujourd’hui, ils ne sont cependant pas oubliés des collectionneurs et numismates.

Nous vous proposons donc de parcourir vos placards en quête de pièces de monnaie anciennes.

Non pas pour les exhiber au musée. Mais plutôt de les proposer et de vous rapporter de l’argent des Francs… En euros !

Portés disparus en 2002, les Français restent pourtant dans tous les souvenirs avec les fameux francs. Nous aimions bien ces monnaies françaises.

Or, il a fallu s’habituer aux Euros, mis en circulation en France il y a presque 20 ans.

Vous possédez toujours des pièces de monnaie en Francs ? Si vous en avez, sachez que vous avez là un précieux objet !

Les débuts de l’adoption de l’euro en 2002 !

Les débuts de l’adoption de l’euro en 2002 !

Comment pouvons-nous ignorer les tout premiers mois de 2002 ? Les citoyens des 10 États européens avaient, pour la première fois, une poche d’euros à portée de main. À cette époque, aucun autre moyen n’était envisageable, il a fallu s’en contenter.

Effectivement, une certaine part de ses habitants ne parvenait pas à bien s’y adapter. Nous nous rappelons ainsi que les variations de prix étaient bouleversantes au sein du ménage. Notamment pour le stylo à bille ou encore le pain.

Et pour ce qui est de temps libre, si on voulait, par exemple, se rendre au cinéma ou au restaurant, il fallait se résoudre à ne pas communiquer en langue française.

L’équivalence des pièces de Francs fabriquées en 1966

L’équivalence des pièces de Francs fabriquées en 1966

D’après ‘Infos Collection’ les années 1962, 1965 et 1966 sont les plus belles. À eux seuls, les pièces en Francs sont échangeables pour 1 euro. Ce qui n’est pas si mauvais si vous disposez encore de quelques pièces de ce genre.

Ainsi, comme le cas de centimes de francs évoqué plus haut, le millésime 66 est désormais celui qui permet en fait de ramener une somme plus élevée au minimum 2 euros. Toutefois, s’il vous reste encore de 65 ou 69, ce sera à peine 1 euro. Mais bon, ce qu’il y a de mieux !

Les informations reçues par certains collectionneurs de Francs

Les informations reçues par certains collectionneurs de Francs

Par ailleurs, d’après les spécialistes, si la pièce de monnaie de votre franc Français a été faite en 1967, on peut l’échanger pour un billet de…. 5 euros ! C’est là que commencent les affaires importantes.

Nous doublons ainsi la somme contre celles de 1979. 81 et 82, cela fait 12 euros. La valorisation de ceux de 88,89 et probablement 90 est évaluée dans une grille de 15 à 13 euros. C’est le gros lot !

Le guide de Leenkus vous aidera alors à vous repérer avec ces Francs. Chaque année, les millésimes 62, 67, 79 et 84 vous rapporteront en effet au minimum 20 euros.

Une cagnotte qui augmente ! N’oubliez pas de nous envoyer une petite carte postale présentant de vos séjours payés grâce à l’argent que vous avez obtenu en échangeant vos pièces !

Les pièces des années 1984 á 1991

Les pièces des années 1984 à 1991

Pour ce qui est des pièces de monnaie en Francs, celles-ci n’ont pas connu d’existence et donc de circulation antérieure à 1978 et postérieure à 2001. Quoi faire ? Il faut alors trier celles qui valent 20 euros et les autres.

À l’aide d’une grosse loupe, regardez si les pièces ont été effectivement fabriquées en 1984, 85, 86, ou en 90 et 91.

Quant à votre Grand-père, il avait  donc raison de les conserver précieusement dans un endroit. C’est parce qu’il était conscient que ses successeurs y trouveraient leur bonheur un jour ! Aujourd’hui, les pièces de monnaie en Francs, on le comprend. Si vous gardez encore quelques pièces, il ne faudra surtout pas les considérer comme des objets à négliger.

En lisant nos précieux renseignements, vous pourrez désormais les laver, les classer suivant les différentes années ou décennies, et en tirer un bon prix !

Comprendre le Franc français

L’histoire du franc français commence en 1360, après la capture du roi Jean II par l’Angleterre lors de la bataille de Poitiers, une bataille décisive de la guerre de Cent Ans. Afin de payer sa rançon, la France a été forcée de frapper de nouvelles pièces d’or.

Une pièce en franc contenait l’image du roi Jean II libéré de captivité à cheval, tandis qu’une autre pièce le montrait libre à pied. Les expressions françaises pour ces deux images, « franc à cheval » et « franc à pied », ont fait leur chemin. Bientôt, les utilisateurs des pièces les ont simplement appelées « francs ».

La Révolution française a été une période de bouleversements politiques et économiques majeurs, au cours desquels des modifications de la monnaie nationale ont été introduites à de nombreuses reprises.

L’un de ces changements a été la création d’un nouveau franc-or en 1803, contenant 290,32 mg d’or. C’était la première pièce d’or à être libellée en francs, et elle représentait Napoléon Bonaparte comme empereur de France.

Cette nouvelle pièce, et les nombreuses itérations qui les ont suivies, étaient populairement connues sous le nom de « Napoléons d’or » et ont été largement saluées pour leur statut de monnaie saine.

Origine du Franc français

Alors que l’économie française s’industrialisait tout au long du XIXe siècle, le franc s’est développé pour devenir une monnaie internationale importante. En 1865, la France était un membre fondateur de l’Union monétaire latine, une première tentative d’unir les économies européennes sous une seule monnaie.

L’union était d’abord basée sur une norme bimétallique, mais est ensuite passée à une norme basée uniquement sur l’or. Après la Seconde Guerre mondiale, la France a poursuivi son plaidoyer en faveur d’une intégration plus poussée des monnaies européennes.

En 1992, le public français a approuvé l’adoption du traité de Maastricht, qui sert de base à l’Union européenne et à la mise en œuvre de l’euro. Cette approbation a mis le pays sur la voie de l’instauration de l’euro.

Le 1er janvier 2002, la France a finalisé son adoption de l’euro, après une période de transition de trois ans au cours de laquelle le franc et l’euro ont été traités comme monnaie légale.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.