in

Faustine Bollaert: Sa demande originale pour l’anniversaire de son mari !

Faustine Bollaert: Sa demande originale pour l’anniversaire de son mari !
Maxime Chattam fêtait son 45ème anniversaire, ce vendredi 19 février. L’occasion pour Faustine Bollaert d’adresser une merveilleuse demande à ses fans, sur son compte Instagram.
Un amour sans faille !

Un amour sans faille !

Maxime Chattam et Faustine Bollaert vivent un amour sans faille depuis plus de huit ans. Parents de deux enfants, Abbie et Peter, le couple a commencé son histoire d’amour sur les chapeaux de roues.
Faustine Bollaert et son mari

Faustine Bollaert : “J’étais une ado attirée par le sombre”

« Les gens s’étonnent que je partage la vie d’un homme attiré par le morbide et le glauque, mais il faut savoir que j’étais une ado attirée par le sombre, déclarait-elle.  J’ai été confrontée très jeune à la mort de façon régulière, et ça a développé chez moi un intérêt pour le sujet ». Confiait l’animatrice Faustine Bollaert à ce sujet.
Faustine Bollaert

Un magnifique cadeau d’anniversaire

D’ailleurs, l’animatrice de “Ça commence aujourd’hui” avait fait fort lors de l’anniversaire de son cher mari l’année dernière. En effet, elle lui avait fait un crane dégoulinant en cadeau. « Il est tellement beau, que j’ai envie de partager avec vous le magnifique cadeau d’anniversaire que m’a femme m’a offert ! », s’était exclamé Maxime Chattam. « Elle a un goût exquis », estimait-il.  Chose qui a enchanté le mari de Faustine Bollaert.

Que pensez-vous de cet article?

Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !

Chris Marques : Il se confie sur sa maladie et ses souffrances !

Chris Marques : Il se confie sur sa maladie et ses souffrances !

Benjamin Castaldi en larmes dans "Touche pas mon poste"

Benjamin Castaldi en larmes dans “Touche pas mon poste”