HomePeopleFaustine Bollaert... Déprimée et décontenancée par la crise sanitaire !

Faustine Bollaert… Déprimée et décontenancée par la crise sanitaire !

Épuisée par cette crise sanitaire qui dure depuis plus d’un an aujourd’hui, Faustine Bollaert sort drapeau blanc. En effet, la pandémie lui semble interminable et avoue être en dépression.

Faustine Bollaert décontenancée par la crise sanitaire !

Une dépression en cours ?

Le mercredi 31 mars, Faustine Bollaert s’est confiée : « Je suis en déprime totale puisque je viens d’apprendre que Emmanuel Macron allait s’exprimer ce soir. »

Une dépression en cours ?

Faustine Bollaert : “J’ai l’impression qu’on nous vole notre vie”

En effet, le Président de la République, Emmanuel Macron, annoncé un troisième confinement et la fermeture des écoles.. Une décision qui n’a pas plu à la jeune femme. « Je ne vais pas vous dire que je me suis reconnectée avec moi-même, avec la nature, mais aujourd’hui, je n’en ai pas envie. Au début, c’était vertueux, et maintenant je trouve ça super difficile. J’ai l’impression qu’on nous vole notre vie, et en même temps, je ne néglige pas l’importance de ces confinements. Toutefois ça fait un an et il y a une vraie usure qui s’installe. » affirme Faustine Bollaert. Cette situation épuise les français depuis un bon moment surtout après la suspension du vaccin Astra Zeneca.

Faustine Bollaert prend la parole !

Faustine Bollaert prend la parole !

Faustine Bollaert explique : « Il y a aussi une grande fatigue psychologique qui s’installe. Comme tout le monde, j’ai envie de sortir, de retrouver mes amis, qu’on arrête de m’interdire des choses. Il y a des jours où on peut voir le verre à moitié plein, aujourd’hui, c’est à moitié vide. »

Faustine Bollaert

Faustine Bollaert : « C’est vrai que pour tous les enfants, c’est difficile”

En tant que maman, l’animatrice doit également faire expliquer à ses enfants qu’ils ne peuvent plus sortir au restaurant ou au cinéma.. Ce qui est très difficile à accepter pour des jeunes de 10 ans ! « C’est vrai que pour tous les enfants, c’est difficile, encore que j’habite à la campagne donc ils ont la chance d’avoir un grand jardin, un trampoline, mais le temps est long. La semaine passée, ils me demandaient d’aller dans un parc d’attractions. J’ai dit non, au cinéma, j’ai dit non, puis au restaurant, j’ai dû dire non également. J’ai l’impression que c’est dur pour eux et ça décuple aussi la fatigue des parents puisqu’on ne veut pas qu’ils s’ennuient. » déclare Faustine Bollaert.

L'animatrice

L’animatrice conclut sa discussion en affirmant : « Comme tous les parents, on arrive à bout des jeux de société, ou autres activités. Je sais pourquoi on fait ça et c’est nécessaire mais nous avons les épaules de moins en moins larges. »

Imane Benlimam
Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !
SUGGESTIONS