Évelyne Thomas : agacée par les critiques de Bertrand Chameroy!

Évelyne Thomas agacée

Dans une interview avec Djibril Cissé, l’animatrice Évelyne Thomas de “Snapped: tuer pour elle”, n’a pas apprécié les commentaires de Bertrand Chameroy.

Évelyne Thomas, agacée par les critiques de Bertrand Chameroy !

Évelyne Thomas, taclée en plein direct

Évelyne Thomas invitée à”TV magazine” présentait le nouvel épisode de “Snapped : tuer pour elle”, diffusé le mardi 6 octobre, sur Chérie 25 à partir de 21h.

Lors de sa visite, l’animatrice de “C’est mon choix”, fut interrogée sur les attaques de Bertrand Chameroy, dont elle a été victime. En fait, cette dernière a interrogé l’ancien footballeur Djibril Cissé.

Évelyne Thomas, taclée en plein direct

Évelyne Thomas questionne

Pendant une dizaine de minutes, elle l’a questionné sur différents éléments comme : le rôle présumé de Mathieu Valbuena dans l’affaire de la sextape, ou même des questions sur sa vie de famille. c’est pour cette raison que le DJ se sentait très mal à l’aise.

L’homme de 39 ans a eu le droit de se faire questionner sur son ex-Marie-Cécile alors qu’il partage actuellement la vie d’une jeune femme nommée Laeticia.

Évelyne Thomas, taclée en plein direct

Bertrand Chameroy irrespectueux ?

En effet, dans sa chronique sur l’émission de Philippe Vandel sur Europe 1, le chroniqueur s’est moqué de la performance d’Évelyne Thomas, évoquant ses interviews approximatives d’invités qui se demandent un peu ce qu’ils font là”.

Bertrand Chameroy irrespectueux ?

Évelyne Thomas, ne prends rien au premier degré

” Il est dur Bertrand Chameroy”, a-t-elle déclaré. ” Les commentaires sont libres, il a le droit”, a-t-elle ainsi poursuivi. “Il n’y a pas d’erreurs (dans son interview)”.

Évelyne Thomas parle de “deuxième degré” lorsque l’ex-international français la corrige. “Ça m’étonne que Bertrand ne l’ait pas vu. C’était une joke avec Djibril”.

Évelyne Thomas, ne prend rien au premier degré

Les erreurs, ça arrive…

Évelyne Thomas se défend en disant : ” En 26 minutes, on ne peut pas retracer une carrière immense, poursuit-elle. Les entretiens sont effectivement anglées. (…) Ce qui m’intéresse, c’est d’interroger les gens à ma sauce à moi.

Si je me trompe, si je bafouille… C’est moi (…) La seule erreur que j’ai faite c’est de lui avoir dit qu’il était attaquant numéro 7. Cependant, ce n’est pas une erreur fondamentale de journaliste”, a-t-elle expliqué.


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.