in

Étudiants : Précarité, démoralisation, isolement injustice. Le bilan

Étudiants : Précarité démoralisation isolement injustice
Seuls certains cours reprendront dans les facs la fin du mois de janvier. Les étudiants, extrêmement éprouvés et démoralisés vivent la solitude, la précarité et l’injustice. Les étudiants sont donc descendus dans la rue mercredi 20 janvier à travers tout le pays. Ceci afin de dénoncer les effets dramatiques et dévastateurs de la crise sanitaire.
Étudiants : Précarité démoralisation isolement injustice

Les étudiants éprouvent un sentiment d’injustice

En cette journée il s’agit donc bien de “défendre les conditions de vie et d’études des étudiants”, déclarait à l’AFP Mélanie Luce, présidente de l’Unef. L’ensemble des étudiants se retrouve effectivement privé de bientôt de près de trois mois de cours en “présentiel”. Ils éprouvent un véritable sentiment d’injustice.
Solitude et précarité

Solitude et précarité

″Quand vous allez aux Restos du cœur tous les mardis et que c’est votre seule sortie de la semaine, et que vous voyez la file s’allonger, ça vous fait quelque chose. Ça vous brise, ça vous fait mal”, éxpliquait ainsi au micro du HuffPost, Lucas, étudiant en tête du cortège parisien

Que pensez-vous de cet article?

Maurice Louis

Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.

Philippe Etchebest : Le chef désormais favorable à un nouveau confinement !

Philippe Etchebest : Le chef favorable à un nouveau confinement !

Jean-Pierre Bacri : Son médecin revient sur son combat contre le cancer

Jean-Pierre Bacri : Son médecin se confie sur son combat