Essence : À quelle vitesse consommer le moins

Une conduite écologique et intelligente vous aidera non seulement à améliorer votre sécurité mais aussi à faire quelques économies. Découvrez quelle est la vitesse optimale pour consommer moins d’essence.

À quelle vitesse consommez-vous les moins d’essence ?

À quelle vitesse consommez-vous les moins d’essence ?

De nos jours, on privilégie davantage la conduite écologique, non seulement pour réduire la consommation d’essence mais aussi pour limiter les émissions de gaz et les risques d’accident de la route.

Pour ce qui est de l’efficacité énergétique, le secret réside en effet dans la vitesse constante. Alors si vous roulez à une vitesse moyenne de 80 km/h sans dépasser la barre des 90 km/h … Le moteur tourne à une vitesse qui lui permet donc de ne pas surconsommer.

Une recommandation préconisée par la Sécurité Routière qui estime que vous pouvez économiser jusqu’à 120 euros de carburant par an. Par conséquent, en ville, le fait de maintenir une vitesse de croisière, en limitant le plus possible le processus de freinage et d’accélération, vous aidera à moins consommer l’essence.

Économiser un litre d’essence tous les 100 kms !

Économiser un litre d’essence tous les 100 kms !

Vous faites des trajets sur les autoroutes ? Conduisez donc intelligemment et prenez l’habitude de rouler à 10 km/h en dessous de la vitesse maximale autorisée. Si vous conduisez à 120 km/h plutôt que 130 km/h, vous pourrez faire jusqu’à 20% d’économie de carburant. Cela peut donc vous faire économiser un litre d’essence tous les 100 kms.

Afin de garder une vitesse constante, si votre véhicule dispose de cet équipement, n’hésitez pas à employer le régulateur de vitesse. Vous pourrez donc rouler en toute tranquillité. Nous vous dévoilons d’autres astuces pour économiser le carburant.

Assurez-vous d’avoir la bonne pression des pneus

Assurez-vous d’avoir la bonne pression des pneus

Comme mentionné dans un précédent article, ne négligez jamais l’état de vos roues pour votre sécurité. En effet, certains ne le savent peut-être pas, mais un sous-gonflage des pneus entraîne non seulement l’usure du caoutchouc, mais fait aussi grimper la consommation de carburant.

Il faut donc toujours vérifier régulièrement la pression des pneus. D’ailleurs, avec une bande de roulement plus épaisse, les pneus d’hiver augmentent automatiquement la consommation de l’essence ou du diesel d’environ 10%.

Ne chauffez pas le moteur avant de démarrer

Ne chauffez pas le moteur avant de démarrer

Même pendant l’hiver, les voitures modernes n’ont plus besoin d’être « chauffées » le matin. En gardant votre véhicule au point mort, surtout lorsque les températures sont très basses, vous gaspillez non seulement l’essence, mais en plus vous risquez d’altérer certains composants du moteur à long terme.

Dès le démarrage, pour ne pas mettre le moteur sous tension inutilement… Optez surtout pour une conduite douce et surtout pas agressive. En appuyant doucement sur la pédale d’accélération, l’huile se réchauffera plus vite et votre moteur atteindra la bonne température, tout en réduisant ainsi la consommation énergétique.

Évitez de rouler à haut régime

Évitez de rouler à haut régime

Plus le moteur tourne à un régime élevé, plus la consommation de l’essence grimpera. C’est la règle ! Alors si vous souhaitez faire des économies, essayez de ne pas le pousser à l’excès dans les tours. Il faut prendre l’habitude de passer rapidement les rapports de la boîte de vitesse pour atteindre efficacement la bonne vitesse. C’est à dire en roulant avec un rapport de boîte supérieur, vous gagnerez quelques litres sur vos trajets. Par exemple, en zone urbaine, si vous roulez en 3ème à 50 km/h, vous consommerez plus d’essence que si vous rouliez en 4ème.

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.