Escroquerie carte vitale : des millions de Français visés, vos comptes bancaires en danger !

Plusieurs millions de personnes en France ont été la cible d’escrocs se faisant passer pour de l’Assurance maladie, qui envoient un SMS indiquant au bénéficiaire qu’il doit mettre à jour ou renouveler sa carte Vitale.

Des messages stipulants que votre carte vitale est disponible

Les textes contiennent un message disant : « Votre nouvelle carte Vitale est disponible. Veuillez remplir le formulaire afin de continuer à être couvert via le site ».

Accompagné d’un lien commençant par bit.ly, il redirige vers un site ressemblant beaucoup à celui de l’Assurance maladie. Cependant, il y a eu beaucoup de signalements de plusieurs autres formes de faux sites Web et de domaines.

A noter toutefois que l’Assurance maladie ne vous demandera jamais vos coordonnées médicales ou bancaires par message.

Elle ne vous demandera pas non plus de mettre à jour votre carte Vitale en ligne – cela se fait généralement en pharmacie.

Les victimes sont alors invitées à payer des frais de livraison d’environ 0,99 € pour la nouvelle carte. Cependant, les escrocs utilisent ensuite les détails de leur carte pour dépenser d’énormes sommes d’argent sur Internet.

Parfois, la personne peut se faire contacter par une personne prétendant être de sa banque. Qui lui dira qu’elle a été victime d’une usurpation d’identité et qu’elle doit fournir des précisions avant de pouvoir être remboursée.

Des comptes bancaires et des cartes de crédits dépouillés

Une femme trompée par le stratagème a perdu 1 200 €, en partie parce que les escrocs ont pu la contacter via un numéro qui aurait dû appartenir à sa banque.

« C’était incroyable, les messages de l’escroc étaient entrecroisés avec ceux de la banque au sein d’une même conversation SMS », a-t-elle déclaré. « Dire que je les ai remerciés alors qu’ils m’avaient volé 1 230 € ».

Sa banque a alors refusé de la rembourser, estimant qu’elle avait « fait preuve de négligence » en donnant ses coordonnées bancaires à l’escroc.

alerte carte vitale nouvelle arnaque

Cette escroquerie à la carte vitale a commencé en janvier, mais il y a eu des vagues répétées depuis, avec un expert du service anti-arnaque Cybermalveillance.gouv.fr disant à Capital : « Ça ne s’arrête pas, c’est l’escroquerie qui revient le plus cette année ». En utilisant des sites très bien faits, sans erreurs.

« L’escroc aura toutes les informations nécessaires pour pouvoir faire en sorte que son attaque ressemble à une opération crédible. Ils vous appelleront et vous diront : « Êtes-vous M. ou Mme X qui habite X et dont le numéro de carte est X ? »

Et puis, quand ils diront qu’il y a eu des actions frauduleuses sur leur carte, la victime commencera à leur faire confiance. Ainsi, ils tomberont dans le piège des différents stratagèmes que le cybercriminel mettra en œuvre sur eux.

Cette escroquerie est actuellement la deuxième plus courante en France, n’étant battue que par le stratagème frauduleux qui voit des innocents contactés par la « police » concernant de supposées accusations de pédophilie.

Comment repérer cette arnaque de la carte vitale ?

Si vous recevez un message ou un e-mail qui vous semble suspect, vous devez l’examiner attentivement pour détecter d’éventuelles erreurs ou incohérences susceptibles de révéler son caractère frauduleux.

En cas de doute, ne cliquez sur aucun lien et rappelez-vous que vous pouvez toujours appeler l’organisation dont le message est censé provenir pour vérifier si elle a effectivement essayé de vous contacter.

exemple site arnaque carte vitale
Exemple d’un faux site arnaque carte vitale

Si vous avez déjà partagé vos coordonnées bancaires, vous devez annuler votre carte dès que possible afin que les escrocs ne puissent pas utiliser votre compte.

Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque de carte vitale, vous pouvez signaler l’arnaque et trouver des conseils sur la marche à suivre via le site Cybermalveillance.