Eric Dupont-Moretti : qui est son ancien associé, Antoine Vey ?

Antoine Vey, 36 ans, a longtemps travaillé dans l’ombre de son partenaire, Eric Dupont-Moretti. Mais depuis sa nomination au ministère de la Justice, l’avocat a repris en main le cabinet de l’homme politique français . Il assure ! Leurs clients veulent toujours continuer de collaborer avec lui .

Eric Dupont-Moretti : qui est son ancien partenaire Antoine Vey ?

Eric Dupont-Moretti : Le beau parcours d’Antoine Vey 

En fait, Antoine Vey fait toujours partie de la « relève » du droit pénal des affaires. Il a des fois été éclipsé par son ex-associé, Eric Dupont-Moretti. Toutefois, l’avocat n’aurait donc rien à envier à l’égard de son ancien confrère. Diplômé de l’Université de Cambridge, avocat au bureau de Paris et de Genève. De plus, il est professeur à l’École de Sciences Po, et également à l’école Formation au Barreau. A 36 ans, coaché par Olivier Metzner et Patrice Spinosi, il a déjà une longue et excellente carrière.

Eric Dupont-Moretti : Le beau parcours d'Antoine Vey

Eric Dupont-Moretti : Antoine, un talent pour l’art oratoire 

Selon « Le Monde », le fils d’une pharmacienne et d’un notaire du Puy-en-Velay a découvert un intérêt pour les concours de prise de parole en public.

Eric Dupont-Moretti : Antoine, un talent pour l'art oratoire

La rencontre avec *Acquittator*

«Antoine sortait du lot de façon exceptionnelle. Cette niaque-là, il y en a seulement un tous les dix ans», a rappelé Bertrand Périer, avocat et orateur. Il a d’ailleurs remporté le concours le plus prestigieux, celui de la Conférence du barreau de Paris, en 2013. C’est l’année où il a rencontré l’homme surnommé « Acquittator « . 

Eric Dupont-Moretti : Antoine, un talent pour l'art oratoire

Antoine Vey : un prodige exceptionnel 

Cet « orateur exceptionnel », selon les mots d’un ancien collègue de la conférence à L’Express, a déclaré : « l’éloquence chevillée au corps (…) Il est un des grands talents du barreau, excellent en plaidoirie, à l’oral ». C’est un talent qui se permet non seulement de s’associer au camarade d’Isabelle Boulay, mais aussi parfois de gagner la confiance des clients identitaires.

Antoine Vey : un prodige exceptionnel

Antoine, un avocat étonnant et un talent fou

En fait, Antoine est huitième du classement des trente avocats français les plus puissants selon le magazine « GQ », avec ou sans Eric Dupont-Moretti, il continue de «  défendre, avec force, courage et optimisme ! » Avec son nouvel associé, Archibald Celeyron, qui a plaidé avec les deux lors du procès d’Abdelkader Merah, Maître Antoine continuera ainsi de s’occuper des affaires brûlantes, tout comme Théo Luhaka, en 2017 à Aulnay-sous-Bois.  «Ce qui me galvanise, c’est que depuis l’annonce de sa nomination, ils confirment qu’ils veulent continuer avec moi», se réjouit celui qu' »un client connu » décrit dans le Parisien comme un « avocat fabuleux » avec « un talent fou ».