Épilation : Ces poils que vous ne devez surtout pas retirer !

Sur le corps, sur le visage, sur un grain de beauté… L’épilation des poils est jugée indésirable, mais parfois déconseillée. On fait le point.

L’épilation du duvet du visage

L’épilation du duvet du visage

Épilation : les spécialistes déconseillent d’épiler le duvet du visage au niveau de la moustache ou des joues, au risque qu’il repousse dru et plus fourni. La solution ? La décoloration !

Toutefois, si ce sont des poils durs, comme ceux qui peuvent apparaître après la ménopause, où le taux d’œstrogènes baisse… Vous pouvez alors les retirer. En effet, le visage est une zone très sensible. Pour éviter l’apparition de boutons et autres imperfections après une épilation .. les spécialistes conseillent d’utiliser de la cire visage, une pince à épiler et de bien désinfecter votre peau.

Avez-vous déjà entendu parler du syndrome des ovaires polykystiques ? Il se caractérise notamment par un hirsutisme au visage.

L’épilation des poils du nez

L’épilation des poils du nez

Pourquoi éviter l’épilation de ces poils ? En effet, ces derniers jouent un rôle très important ! Car ils permettent effectivement de filtrer l’air respiré. Les impuretés se retrouvent ainsi stoppées par les follicules pileux. Alors s’ils ne sont plus là, vous n’êtes plus protégée ! Toutefois, si certains dépassent de la narine, vous pouvez les couper soigneusement avec un petit ciseau en faisant bien attention à ne pas vous faire mal.

Les cheveux blancs

Les cheveux blancs

Vous commencez effectivement à voir quelques cheveux blancs ? Ne les retirez surtout pas ! Si en arracher un n’en fait pas apparaître d’autres, il vaut mieux éviter.

En effet, en les arrachant, ils risqueraient de ne plus repousser du tout. Car les cheveux blancs ont une durée de vie limitée. Résultat ? Si vous les retirez tous, vous vous retrouverez désormais avec beaucoup moins de masse capillaire.

Les poils pubiens

Les poils pubiens

Si les poils sont présents, c’est souvent qu’ils protègent une zone sensible comme la zone du maillot, des virus et bactéries. En effet, certains spécialistes expliquent ainsi que l’épilation du maillot intégrale est “autorisée” si elle est réalisée à la cire et non pas à la crème dépilatoire ou au rasoir.

En effet, ces deux dernières techniques sont trop agressives pour la peau. Avec le rasoir, le risque de micro coupures est très élevé et les produits contenus dans la crème peuvent aussi être trop agressifs pour la zone maillot.

Découvrez des solutions pour retarder la pousse

Découvrez des solutions pour retarder la pousse

Par ailleurs, quelle que soit la méthode de l’épilation envisagée, il existe désormais des solutions pour tenter de ralentir l’apparition des poils.

D’abord, vous pouvez trouver en magasin plusieurs formules sous forme de crème, de déodorant ou encore de tonique. Ensuite, vous avez la possibilité d’opter pour des solutions 100% naturelles. Ceci en utilisant de l’huile de sauge, une heure après l’épilation, ou tous les soirs avant d’aller vous coucher.

Aussi, l’huile de souchet a ainsi la réputation de limiter l’apparition de la pilosité et d’en retarder la repousse. Comment l’utiliser ? C’est très simple. Vous appliquez l’huile de souchet après chaque épilation et continuer tous les jours !