Enfants : Ce jeu responsable de leurs admissions aux urgences !

Enfants : Ce jeu responsable de leurs admissions aux urgences !

À l’approche des grandes vacances, les parents tentent par tous les moyens d’occuper les enfants. Attention, un sport a priori banal peut gâcher votre été en une fraction de seconde. Explications …

SOS enfants en détresse !

SOS enfants en détresse !

Il y a quelques jours, une vague de chaleur envahissait la France. Plus qu’un sentiment d’épuisement, la hausse des températures peut avoir un effet dévastateur sur l’organisme des enfants.

Crème solaire, hydratation devraient devenir des automatismes. Ainsi, une question tourne dans l’esprit des parents. Mais comment faire pour trouver une activité sportive pour les enfants ? En effet, ce n’est pas la peine de compter sur les piscines. Souvent prises d’assaut, ce n’est pas agréable de nager dans ses conditions. Une chose est sûre.

Quelle est l’activité la plus néfaste pour les enfants ?

Quelle est l’activité la plus néfaste pour les enfants ?

Pour les enfants, le trampoline demeure un excellent moyen de se défouler. On peut notamment faire tous les mouvements que l’on veut sans risquer de se faire réprimander.

Au contraire, plus la figure semble folle, plus on obtient les félicitations des autres. Or, personnel des urgences tire la sonnette d’alarme ! Chaque été, une déplore une augmentation massive des accidents dus à ce sport. En effet, dans les magasins de sport, vous pouvez alors trouver des trampolines pour enfants. Installé dans son jardin, il leur permet effectivement de prendre un bon bol d’air sans avoir à se rendre dans un parc d’attractions.

Aussi, le tarif du billet est quasiment rentabilisé par les curieux et les téméraires. Or, une étude britannique souligne ce paradoxe. En faire chez soi plutôt qu’ailleurs réduirait de moitié le risque d’aller à l’hôpital. 

Aux grands maux…

Aux grands maux…

Nos confrères de Santé Magazine mettent le doigt sur le cœur du problème. À l’intérieur des parcs, « la résistance à la traction plus élevée utilisée [produit] un rebond plus dur et [crée] un saut plus haut. » On l’aura donc compris ! L’importance de « la pression » exercée sur les os des enfants a des conséquences fâcheuses pour la suite.

De même, entre les enfants, il existe une concurrence ! C’est à celui qui fera la plus belle figure. D’abord, ils s’échauffent peu avant. Puis, ils veulent à tout prix défier leurs camarades. D’ailleurs, c’est pourquoi, ils ne mesurent pas l’ampleur de la catastrophe qui leur pend au nez. Alors une fois sur le trampoline, en une fraction de seconde, le rêve de s’envoler comme un oiseau peut muter au cauchemar éveillé !

… les grands remèdes !

… les grands remèdes !

Désormais, il faut que les propriétaires de ces trampolines ouverts à tous mettent en place des « règles de sécurité ». Une fois inscrits, les enfants se jettent à l’eau. De son côté, le personnel devrait revoir sa copie. Faire signer aux parents une « décharge de responsabilité en cas de blessure », c’est insuffisant !

Par ailleurs, à l’instar des chaussures au bowling… Il faudrait aussi investir dans du matériel de protection. En effet, grâce à un simple « rembourrage », les chercheurs estiment qu’on pourrait éliminer un peu près la moitié des douleurs. C’est peut-être un détail pour vous mais pour nous ça veut dire beaucoup !

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.