Emmanuel Macron sort l’artillerie lourde pour contrer la 5e vague !

Passeport santé renforcé, rappel ouvert à tous les Français majeurs… Les pistes évoquées en Conseil des ministres ont été dévoilées ce jeudi dernier à la mi-journée. Des mesures nécessaires à l’heure où l’épidémie de Covid-19 reprend significativement de la vigueur, rapporte Emmanuel Macron.

De nouvelles mesures sanitaires dévoilées par Emmanuel Macron

De nouvelles mesures sanitaires dévoilées par Emmanuel Macron

Jeudi 25 novembre à 12h30, Olivier Véran, le ministre d’Emmanuel Macron a annoncé l’extension du rappel de vaccin à tous les adultes français. Le retour du masque d’intérieur pour tous les lieux ouverts au public ainsi que la validité des tests PCR à 24 heures et non 72.

Une manière de créer un électrochoc, selon Emmanuel Macron, comme le rapportent effectivement nos confrères de Parisien. En fait, pour le président de la République, ces mesures sont donc nécessaires alors que la situation épidémique s’aggrave dans le pays.

Emmanuel Macron : "Nous devons aller plus loin"

Emmanuel Macron : « Nous devons aller plus loin »

D’ailleurs, selon le dernier bilan, la France a détecté  plus de 30 000 nouveaux cas de Covid-19 mardi 23 novembre, aussi, de nombreux patients affluent dans les services de réanimation. Ces chiffres inquiétants laissent désormais présager l’arrivée d’une cinquième vague à l’approche des fêtes de fin d’année.

Par ailleurs, les voisins européens n’échappent pas aux mesures sanitaires. Par exemple, la Belgique a effectivement réimposé le télétravail généralisé. Aussi, l’Autriche a re-confiné sa population. Alors pour éviter de nous retrouver dans la même situation… « Nous ne pouvons pas nous contenter des mesures existantes. Nous devons aller plus loin », a donc déclaré Emmanuel Macron.

Le président veut faire peser la charge sur les non-vaccinés

Emmanuel Macron veut faire peser la charge sur les non-vaccinés

Emmanuel Macron a donc organisé un Conseil de défense sanitaire consacré au Covid. Objectif ? Apporter des solutions pour contrer la reprise de l’épidémie et éviter un reconfinement. Dans la ligne de mire d’Emmanuel Macron : les non-vaccinés.

« La progression de la cinquième vague est fulgurante », a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, dimanche dernier sur CNews.

En fait, l’enjeu selon Emmanuel Macron consiste à « limiter la propagation du virus et éviter les fermetures, le couvre-feu, voire un reconfinement ».

Une cinquième vague inquiétante !

Une cinquième vague inquiétante !

Selon le Figaro, plusieurs pistes sont explorées pour endiguer la résurgence de l’épidémie, notamment le retour des masques d’intérieur dans les lieux où ils n’étaient plus obligatoires. Un rappel des mesures barrières, le renforcement des contrôles du pass santé. Ou encore le lancement d’une campagne de test dans les écoles.

Concernant la vaccination, la stratégie d’Emmanuel Macron reste la même. Le chef de l’État continue donc d’inciter sa population à se faire vacciner. En gros, faire peser la contrainte sur les non-vaccinés plutôt que sur les vaccinés, explique ainsi son entourage à nos confrères.

Emmanuel Macron : "La France, unie, peut réussir"

« La France, unie, peut réussir »

Désormais, l’actuel président envisage de proposer aux plus de 50 ans une troisième dose de vaccin contre le virus, six mois après la vaccination. Ceci en s’appuyant sur le dernier avis du Conseil scientifique publié.

« Les données de la modélisation de l’épidémie nous incitent à l’envisager afin de ralentir l’épidémie et de réduire le nombre de formes graves ». A effectivement déclaré Emmanuel Macron avant de préciser que la disponibilité des vaccins pour cette troisième dose est désormais acquise.

Face à cette cinquième vague inquiétante, Emmanuel Macron reste tout de même confiant. « Nous pouvons nous en sortir, comme nous l’avons toujours fait, à condition de travailler tous ensemble. La France, unie, peut réussir « , a-t-il assuré.