in

Elisabeth Borne se confie à sa sortie de l’hôpital: “Cette maladie est terrible”

Elisabeth Borne se confie à sa sortie de l'hôpital: "Cette maladie est terrible"
Sortie de l’hôpital, Elisabeth Borne va mieux, mais n’est pas tout à fait guérie. Jeudi 25 mars 2021, la ministre du Travail s’est confiée sur les durs moments qu’elle a vécu depuis sa contamination à la Covid-19.
Une forme de Covid-19 sévère !

Une forme de Covid-19 sévère !

La Covid-19 continue de contaminer et de faire des victimes.  Également touchée par le virus, la ministre déléguée chargée du Travail a confié avoir vécu un véritable enfer. Trois jours après sa contamination à la Covid-19, Elisabeth Borne a cependant continué à travailler. Elle a en fait enchainé des réunions en visioconférence, mais son état de santé s’est détérioré. “Mardi (trois jours après le test positif, ndl) je n’arrive plus à m’alimenter, ni à boire. Jeudi après-midi, je suis donc allée à l’hôpital pour faire des examens. Là, les médecins ont décidé de me garder sous surveillance”, explique la ministre.
Elisabeth Borne : "C'était angoissant "

Elisabeth Borne : “C’était angoissant “

La femme politique, ayant donc déclaré les premiers symptômes de coronavirus le dimanche 14 mars 2021, a accordé, ce jeudi 25 mars, un entretien au Parisien pour témoigner de ces durs moments. “C’était angoissant. Vous avez l’impression que tout votre corps se détraque. (…) J’ai eu l’impression de cumuler plusieurs maladies. On m’a administré ponctuellement de l’oxygène”, a révélé Elisabeth Borne dans les colonnes du Parisien, jeudi 25 mars 2021.
Un véritable enfer !

Un véritable enfer !

Une épreuve très difficile pour la ministre du Travail. “Vous avez l’impression que tout votre corps se détraque.  J’ai eu une partie des poumons affectés, mais aussi des problèmes hépatiques.  Mes résultats d’analyse étaient inhabituels, avec des taux qui débloquent”, avoue-t-elle.

Que pensez-vous de cet article?

Maurice Louis

Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.

Magali Berdah... Elle fond en larmes devant sa photo avant la chirurgie !

Magali Berdah… Elle fond en larmes devant sa photo avant la chirurgie !

Christophe Carrière : « J’ai besoin de 6 000 euros minimum, par mois. »

Christophe Carrière : « J’ai besoin de 6 000 euros minimum, par mois. »