Échéances à ne pas manquer : Smic, RSA, prix du tabac, Livret A… Ce qui change dès le 1er mai

Qui dit mai, dit revalorisations annuelles des aides sociales et du Smic en fonction de l’inflation. Mais ce mois compte aussi plusieurs échéances à ne pas manquer.

Augmentation du salaire minimum

Comme le prévoit le Code du travail, le Smic est revalorisé au 1er mai. Et ceci lorsque l’indice des prix à la consommation augmente de plus de 2 %. Celle-ci étant supérieure de 2,65 % en mars 2022 par rapport à la mesure précédente, en novembre 2021, le niveau du Smic augmente donc du même pourcentage à partir de ce dimanche.

Le Smic mensuel brut en France métropolitaine passe ainsi de 1 603,12 à 1 645,58 euros pour un emploi à temps plein, ce qui donne un SMIC mensuel net de 1 302,64 euros au lieu de 1 269 euros auparavant. L’augmentation est de 34 euros net par mois.

Après la précédente revalorisation au 1er janvier 2022 – également due à l’inflation -, le Smic aura donc augmenté de 5,9% et pris 72 euros net en un an : il est passé de 1230,60 euros en mai 2021 à 1302,64 euros à partir de ce dimanche .

Augmentation de l’aide sociale

Quant aux prestations versées par la Caisse nationale des allocations familiales, leur revalorisation a atteint 1,8 %. Soit deux fois moins que le taux d’inflation de 4,5 % sur un an en mars. Cette légère augmentation s’appliquera aux allocations familiales. À l’allocation de base pour jeunes enfants. Au complément de garde d’enfant. À la PreParE des parents en congé parental. Au RSA. À la prime d’activité, ainsi qu’à la prochaine allocation de rentrée scolaire, qui être payé en août.

A noter que l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), augmentée le 1er avril, commencera à être versée début mai, et passera de 903,60 à 919,86 euros.

Évolution du prix du tabac

Les prix du tabac fluctuent légèrement à partir de dimanche, selon le document des douanes françaises.

Le paquet de 20 cigarettes rouges Lucky Strike Original perd 20 centimes, passant de 10,20 à 10 euros, mais ce sont les gouttes de 10 centimes qui sont les plus nombreuses : long Lucky Strike (rouge, bleu et or), Peter Stuyvesant (argent, bleu et rouge), Rothmans (bleu, Red Select et London), Vogue L’Originale (blanc, bleu, pastel), Winfield red, etc.

A l’inverse, plusieurs modèles de la marque Winston prennent 10 centimes.

Plusieurs échéances à venir mai a aussi son lot de formalités administratives

Après l’élection présidentielle, les Français seront de nouveau appelés aux urnes les 12 et 19 juin pour les législatives. Cependant, si vous n’êtes pas inscrit sur les listes électorales ou souhaitez changer de commune de vote, vous avez jusqu’au mercredi 4 mai pour le faire en ligne et jusqu’au vendredi 6 mai pour faire la démarche en mairie ou par courrier.

Plus d’informations sur service-public.fr.

Qu’ils soient en terminale, déjà à l’université ou en reprise d’études, les futurs étudiants de l’année 2022/2023 ont une échéance jusqu’au 15 mai pour compléter leur dossier social étudiant (DSE). Cette dernière est indispensable pour postuler à la bourse sur critères sociaux (BCS) et au logement en résidence universitaire.

Les modalités et la liste des pièces justificatives nécessaires à la constitution du DSE sont consultables sur etudiant.gouv.fr.

Enfin, il faudra s’attaquer, dans le courant du mois, à la déclaration de revenus 2021 pour ceux qui ne l’ont pas encore faite. Il ne reste plus que quelques semaines pour le vérifier, le compléter si besoin et le valider, voici les échéances :

– le 19 mai pour la déclaration papier, quel que soit le lieu de résidence ;
– le 24 mai pour la télédéclaration des contribuables qui résident dans les départements 01 (Ain) à 19 (Corrèze) ;
– le 31 mai pour la télédéclaration des contribuables qui résident dans les départements 20 (Corse) à 54 (Meurthe-et-Moselle).
– Les contribuables des départements 55 (Meuse) à 976 (La Réunion) disposent de quelques jours supplémentaires pour s’acquitter de la taxe : ils ont jusqu’au 8 juin.