HomeDiversDiners clandestins : Le chef Christophe Leroy passe à table ! Il...

Diners clandestins : Le chef Christophe Leroy passe à table ! Il avoue tout.

Dans la tourmente depuis le début de l’affaire des diners clandestins … Christophe Leroy accordé un entretien à nos confrères de BFMTV ce dimanche 11 avril.  Le chef cuisinier a reconnu son erreur.

Une vive polémique pour Christophe Leroy  !

Une vive polémique !

Relativement inconnu du grand public avant le reportage de M6 sur les dîners clandestins, depuis le 2 avril, le chef cuisinier Christophe Leroy s’est retrouvé dans la tourmente. Le reportage de M6 sur les dîners clandestins organisés à Paris avait déclenché une vive polémique. Le procureur de Paris a donc annoncé ouvrir une enquête pour “mise en danger de la vie d’autrui” et “travail dissimulé”.

Christophe Leroy, placé en garde à vue !

Diners clandestins Christophe Leroy, placé en garde à vue !

Christophe Leroy, qui a vu son domicile être perquisitionné par la police dans le cadre de cette affaire, a aussi été placé en garde à vue, comme Pierre-Jean Chalençon. Le collectionneur avait en fait avoué organiser ces dîners face aux caméras de M6, avant de finalement affirmer qu’il s’agissait d’une blague. Afin de s’expliquer au sujet de cette polémique, Christophe Leroy a accordé un entretien ce dimanche 11 avril à  BFMTV. Le chef qui a démenti au début la présence de ministres dans ces dîners clandestins a reconnu son erreur.

Christophe Leroy assume les faits !

Christophe Leroy assume les faits !

“C’était une erreur de le faire et si je suis condamné pour cela, je ferai face. Il n’y a rien de grave mais je n’aurais pas dû le faire. Il ne s’est rien passé au Palais Vivienne mais je peux comprendre le ressenti : le palais, le caviar, le cuisinier du show-business, je peux comprendre”, a expliqué Christophe Leroy.

"C'était maladroit, on n'aurait pas dû le faire"

“C’était maladroit, on n’aurait pas dû le faire”

Et d’ajouter : “C’était maladroit, on n’aurait pas dû le faire, il aurait fallu annuler cette conférence,” a également ajouté le chef cuisinier. “C’est chez Pierre-Jean Chalençon, c’est son lieu privé […]. Il a voulu montrer son lieu et moi j’ai apporté mon savoir-faire mais ce n’était pas le bon timing !”, a déclaré ainsi Christophe Leroy.

"Je lui dis 'ferme ta g****e"

“Je lui dis ‘ferme ta g****e”

S’il assume les faits, le chef Christophe Leroy ne cache désormais pas qu’il aurait préféré éviter ce scandale. Selon lui, les aveux télévisés de l’ancien visage de l’émission Affaire Conclue, ont en fait donné un point de départ à l’affaire. “Je dis ‘quel c*n !’ Je lui dis, je l’appelle, je lui dis ‘ferme ta g****e. Tu fais quoi là ?’ Mais c’est fait c’est trop tard”, a aussi déclaré face aux caméras de BFMTV.

"Les menus à 300, 400, 500 euros, je ne sais pas ce que c'est. Cela concerne monsieur Leroy"

“Les menus à 300, 400, 500 euros, je ne sais pas ce que c’est. Cela concerne monsieur Leroy”

Aussi éclaboussé par l’affaire, Pierre-Jean Chalençon s’est récemment désolidarisé de Christophe Leroy. “Je n’ai jamais fait payer qui que ce soit chez moi. Les menus à 300, 400, 500 euros, je ne sais pas ce que c’est. Cela concerne monsieur Leroy. J’ai reçu Monsieur Leroy pour une soirée professionnelle dans les règles de conditions sanitaires pour préparer le bicentenaire de Napoléon”, avait ainsi déclaré sur BFMTV.

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS