in

Didier Raoult… Le scandale des factures exorbitantes de son protocole

Didier Raoult n'est pas au bout de ses peines. . Des patients ont reçu des factures avec des sommes astronomiques, et surtout discutables.
Didier Raoult n’est pas au bout de ses peines. Des milliers de patients testés positifs au Covid-19 sont passés par l’IHU du professeur en 2020. Quelques mois plus tard, ils ont reçu des lourdes factures avec des sommes astronomiques, et surtout discutables.
Didier Raoult

Didier Raoult, un faiseur de miracles ?

Didier Raoult a incarné beaucoup d’espoir pendant la première vague du coronavirus. Le professeur vantait avec aplomb que son traitement à base d’hydroxychloroquine avait des effets notables sur la Covid-19. A Marseille, des centaines de patients faisaient alors la queue devant son service à l’IHU de Marseille.
Didier Raoult perd chaque jour de sa superbe

Didier Raoult perd chaque jour de sa superbe

Jugé pour son inefficacité, le traitement de Didier Raoult se voit désormais interdit par des hautes instances.  De même, une plainte de l’Ordre des médecins a aussi visé le scientifique marseillais. Bref, rien de bon. La seule chose qui reste, de la période où le professeur était un héros, ce sont, finalement, les factures envoyées aux patients. Et comme le révèle France 2, elles sont salées.
On m’a dit "vous aurez peut-être un petit truc à payer…'"

On m’a dit “vous aurez peut-être un petit truc à payer…'”

C’est en tout cas ce que confient les patients de Didier Raoult filmés par les équipes de France Télévisions. L’un d’entre eux se souvient donc de son passage à l’IHU marseillais : prises de sang, électrocardiogramme, consultation.  “J’ai prévenu que je n’avais pas de mutuelle, on m’a dit ‘vous aurez peut-être un petit truc à payer…'”, a ajouté l’individu, qui a souhaité garder l’anonymat.

Que pensez-vous de cet article?

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.

Sonia Mabrouk : "Une tête d'arabe": Les propos chocs d'Elisabeth Lévy.

Sonia Mabrouk : “Une tête d’arabe”: Les propos chocs d’Elisabeth Lévy.

Vianney se confie. "J'ai eu une éducation un peu extrême"

Vianney se confie. “J’ai eu une éducation un peu extrême”