Dentifrices : Certains contiennent des substances !

Certains dentifrices contiennent des substances nocives. Voici donc l’alerte lancée par 60 millions de consommateurs. Mais quels sont les ingrédients controversés à repérer sur les étiquettes ? La réaction Leenkus fait le point.

Alerte de 60 millions de consommateurs

Alerte de 60 millions de consommateurs

Nous utilisons quotidiennement les dentifrices pour avoir des dents propres et saines. Mais il est rare que nous nous penchions sur leur composition. En effet, certains produits sont à éviter ! En cause ? Ces derniers peuvent contenir des ingrédients controversés et cancérigènes. Effectivement, c’est l’alerte lancée par 60 millions de consommateurs dans son hors-série parue le 8 septembre.

La présence de dioxyde de titane dans certains dentifrices pointée du doigt

La présence de dioxyde de titane dans certains dentifrices pointée du doigt

Vous pensiez que tous les dentifrices étaient parfaitement inoffensifs ? Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. En effet, dans une enquête, 60 millions de consommateurs a analysé la composition de 12 dentifrices. Et ils ont trouvé des ingrédients controversés dans certains d’entre eux. Notamment le dioxyde de titane (TiO2), un composé chimique utilisé pour son caractère colorant blanc. En effet, la moitié des produits étudiés par l’association de consommateurs en contiennent.

Une substance potentiellement cancérigène. D’ailleurs, une étude publiée en 2017 avait montré que l’exposition chronique de rats au dioxyde de titane par voie orale pouvait potentiellement causer des lésions colorectales précancéreuses. Comme relate l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

Une enquête sur la composition des dentifrices !

Une enquête sur la composition des dentifrices !

Par ailleurs, en France, le dioxyde de titane est interdit comme additif alimentaire. Ceci depuis 2020. Cependant, l’association de consommateurs note “des efforts” du côté des fabricants : de moins en moins de dentifrices en contiennent. 

“Maintenant, nous attendons que les pouvoirs publics élargissent l’interdiction du dioxyde de titane à tous les produits cosmétiques, en priorité à ceux susceptibles d’être ingérés, dentifrices en tête”. Souligne dans le magazine Magali Ringoot, chargée de campagne santé-environnement au d’Agir pour l’environnement. Ce dernier a donc qui a réalisé une enquête sur la composition des dentifrices en 2019.

La nécessité de bien lire les étiquettes

La nécessité de bien lire les étiquettes

60 millions de consommateurs met aussi la lumière sur d’autres substances présentes dans certains dentifrices. C’est notamment le cas du lauryl sulfate de sodium, un tensioactif, et du triclosan, un antimicrobien suspecté d’être un perturbateur endocrinien.

Ainsi, voici un autre critère à prendre en compte avant d’acheter ce produit… La présence de fluor, qui confère une protection contre les caries. Comme le souligne l’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD). Or, de nombreux dentifrices revendiquent le fait de ne pas en contenir, indique 60 millions de consommateurs. En cause ? En 2004, l’Anses pointait du doigt des effets « bénéfiques lors d’apports modérés et (…) néfastes pour la santé humaine lors d’apports excessifs et prolongés », relate l’association de consommateurs. Mais d’après l’UFSBD « les risques d’intoxications chroniques sont faibles » et « sont essentiellement dus à un mésusage ».

Autant d’éléments qui soulignent l’importance de bien regarder la composition des dentifrices avant de faire son choix !