Crunch effect : Cette astuce pour maigrir sans effort !

Crunch effect : Cette astuce pour maigrir sans effort !

Mâcher plus pour manger moins…Oui, c’est le concept de cette astuce minceur baptisée le » crunch effect « . Un conseil de bon sens pour manger moins sans se frustrer. Voilà comment résumer cette pratique. En français, « crunch » signifie croquer. Ne vous inquiétez pas, on vous dit tout sur ce concept surprenant censé nous aider à perdre du poids facilement. Lisez la suite !

Manger pour vivre ou vivre pour manger ? 

Depuis que nous sommes petits, on nous rabâche qu’il faut donc vider son assiette et bien manger pour être en parfaite forme. Et bien enfant modèle, jusqu’au bout des assiettes, nous on écoute.

En effet, manger est un petit plaisir de la vie. Aller au restaurant pour fêter un évènement, un anniversaire…se retrouver autour d’une belle assiette en charmante compagnie, remplir son estomac de joie, calmer nos peines en une bouchée…Mais voilà à trop en abuser, on voit les kilos s’installer.

Toutefois, comme il n’existe pas de patchs anti nourriture comme il existe de patchs anti tabac, la rédaction Leenkus a décidé de vous venir en aide. Le « crunch effect » : voici le nom de la technique qui pourrait bien vous être utile pour moins manger !

Le crunch effect …. C’est quoi ?

Pour faire simple, ce concept consiste de mâcher fort pour manger moins. Les adeptes sont en effet persuadés que le fait de nous entendre mastiquer permettrait de réduire drastiquement la quantité de nourriture que nous ingérons.

Une tendance sur laquelle se sont effectivement penchés des chercheurs américains des Brigham Young University et Colorado State University. Ceci dans le cadre d’une récente étude publiée dans la revue spécialisée Food Quality and Preference. Alors, ce concept fonctionne-t-il vraiment comme un coupe-faim ? D’après les chercheurs… la réponse est oui !

Crunch effect : Des résultats surprenants !

Crunch effect : Des résultats surprenants !

Crunch effect : d’ailleurs, pour aboutir à ce résultat, les scientifiques ont donc mené plusieurs expériences sur un panel test. Parmi elles, manger des bretzels avec ou sans casque sur les oreilles. Et le verdict est sans appel ! En effet, les personnes ayant participé à cette étude et qui portaient ainsi un casque avec de la musique pour masquer le bruit de la mastication ont en moyenne mangé 4 bretzels chacun. Ceci contre 2,75 bretzels pour les participants qui n’étaient exposés à aucun bruit environnant.

« La différence peut sembler dérisoire mais sur une semaine, un mois ou un an, ça s’accumule ». Explique effectivement Ryan Elder, l’un des auteurs de l’étude, « Le son est généralement le sens oublié dès qu’il s’agit de nourriture. Pourtant, se concentrer davantage sur le bruit des aliments permettrait de moins manger « . Ajoute ainsi le chercheur dans un communiqué.

Crunch effect

Supprimer les bruits parasites

Crunch effect : En conclusion, en mangeant, plus nous sommes conscients du bruit que nous faisons… Moins nous allons donc manger. En effet, cela permet de se rendre compte de la quantité de nourriture que nous ingurgitons. Autrement dit, il s’agit de « manger en pleine conscience ». Mais du coup, l’inverse marche aussi.

Aussi, on a souvent tendance à grignoter devant la télé. Car le son provenant du poste masque le bruit des aliments et nous empêche ainsi d’avoir conscience de combien de bonbons ou de chips nous sommes en train de manger.

Désormais, pour éviter cela, il faut éteindre la télé, la radio. Éventuellement, demander aux enfants de se taire et manger dans le calme. D’après la science, ça fait maigrir, et ça ne coûte rien d’essayer !

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.