Couples Japonais : Pourquoi ils dorment séparément ?

Couples Japonais : Pourquoi ils dorment séparément ?

Au pays du Soleil levant, les couples mariés préfèrent dormir seuls. En effet, les façons de s’aimer dépendent de spécificités culturelles. On vous dévoile les raisons de cette habitude étrange.

Les couples Japonais ont l’habitude de dormir seuls

Les couples Japonais ont l’habitude de dormir seuls

Que la demeure soit petite ou non, les couples japonais mettent un point d’honneur à avoir leur lit personnel. Pour les amoureux nippons, dormir seul est pour eux une façon de prendre soin de leur santé et cela ne constitue pas un problème dans la relation.

En effet, le premier motif pour lequel les couples japonais préfèrent dormir seuls est d’abord un décalage dans les horaires de travail. Pour eux, le fait d’être réveillé par un partenaire qui sort d’une nuit de dur labeur peut vous causer des troubles du sommeil.

Effectivement, c’est pour cette raison que dormir dans deux pièces séparées fait sens car la femme et l’homme auront passé une nuit réparatrice et paisible.

Quand l’enfant dort avec maman

Quand l’enfant dort avec maman

Au Japon, les mamans qui dorment avec leurs enfants sont nombreuses. Lorsque le bébé naît, le papa prend donc la décision de partager le lit avec la maman. Ou au contraire de dormir dans une autre chambre. Selon Audrey Larone Jumeau, infirmière, les avantages du co-sommeil sont nombreux.

D’abord, cette pratique facilite l’allaitement et constitue un avantage pour le sommeil des couples qui n’ont plus à se lever pour nourrir ou consoler leur bébé. Aussi, cette habitude est bénéfique pour la mère car elle peut facilement vérifier l’état du bébé et réagir avec rapidité en cas d’urgence.

Les couples japonais ne voient pas ce comportement comme un échec !

Les couples japonais ne voient pas ce comportement comme un échec !

Si dans les autres sociétés il est rare de dormir séparément … Les Japonais voient cette habitude comme une façon de mieux dormir. Ces derniers préfèrent donc mieux se reposer et passer un bon sommeil sans mouvements de leur moitié. Tels que les coups de pieds ou les mots prononcés pendant le sommeil.

« Faire chambre à part, c’est choisir le confort »

« Faire chambre à part, c’est choisir le confort »

Interrogé par nos confrères de Psychologies… Jean-Claude Kaufmann, sociologue, parle de ce comportement souvent  pratiqué dans l’aristocratie et tend à se démocratiser.

En effet, le spécialiste explique qu’au début du couple, on est plus tactiles et que l’on ressent un profond désir de proximité avec l’autre. « Faire chambre à part, c’est choisir le confort ». Indique-t-il. Pour autant, cela ne veut pas dire que cela représente une fatalité pour l’union.

« Beaucoup de couples y voient l’occasion de réinventer leur sexualité, leur vie amoureuse. On installe des rituels de rencontre », affirme-t-il ainsi. 

Des rituels plus importants que le fait de partager un lit !

Des rituels plus importants que le fait de partager un lit !

Le bonheur des couples réside ainsi dans les choses à deux que l’on fait dans la chambre. « Ce qui compte, c’est d’y faire quelque chose à deux, de posséder une grammaire qui ne vaut que pour ce couple-là : avoir des oreillers ou un traversin, une ou deux couettes, éteindre ou pas la lumière ; et tout ce qui est négocié ». Conclut Jean-Claude Kaufmann.

Maurice Louis

Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.