Couple : Faire un bilan en 5 questions après un an de relation !

Dans un couple, la première année marque le temps d’un premier bilan. Pour le thérapeute de couple, Pascal Anger, c’est donc l’occasion de voir comment se porte le couple, si les deux personnes se plaisent ensemble et quels sont les futurs projets.

Comment se sent-on dans le couple ?

Comment se sent-on dans le couple ?

C’est avec cette première question que la discussion peut commencer. Quels sentiments viennent à l’esprit lorsque les deux personnes pensent effectivement à leur couple. En effet, tous les thèmes peuvent être abordés Rapports aux autres, sexualité, vie quotidienne..

“Il est important de savoir ce que l’un représente pour l’autre, si la relation est sérieuse ou non, ce que l’on souhaite avec l’autre et pour l’autre”. Précise Pascal Anger

Comment se place notre couple par rapport aux autres ?

Comment se place notre couple par rapport aux autres ?

En effet, certains couples préfèrent vivre leur relation isolée. Tandis que d’autres préfèrent partager les amis et connaître la belle-famille. “Peu importe la situation, les deux partenaires doivent être à l’aise avec cela.” Analyse le spécialiste.

Comment se passe la communication entre nous ?

Comment se passe la communication entre nous ?

Désormais dans un couple, la communication est une base fondamentale. Discuter et partager ensemble son ressenti doit être récurrent. Cette question en englobe d’autres : de quoi parle-t-on ? Nous faisons-nous des confidences ? Comment se passent nos disputes ?

Partage-t-on l’envie de nouveaux projets ?

Partage-t-on l’envie de nouveaux projets ?

Le début d’une deuxième année est désormais le moment de parler projets à deux et individuels. Pour ce qui est du couple, cela peut aller d’un voyage à la rencontre de la belle-famille ou plus sérieusement, évoquer un emménagement ensemble.

Pour Pascal Anger, évoquer le partage d’un mariage, une demeure, ou un désir d’enfant n’est pas une mauvaise idée. En effet, il ne s’agit pas de se mettre la bague au doigt dans l’année, nuance l’expert du couple. “Rien que l’envie d’aller plus loin rassure l’autre. C’est une manière de dire que l’on tient à la personne et qu’on souhaite rester avec elle longtemps.”

Si l’un des partenaires ne partage pas le désir de l’autre, ce n’est pas une raison pour tout arrêter, poursuit-il ainsi. “Parfois, c’est un ‘non’ provisoire qui signifie ‘je n’y pense pas pour le moment’”. Aussi, la réponse est parfois négative pour tous les deux. Non, pour le moment ou sur le long terme… Le couple que nous formons n’a pas envie de sérieux et les projets ne sont pas d’actualité.

Notre relation repose-t-elle sur les mêmes valeurs qu’au début ?

Notre relation repose-t-elle sur les mêmes valeurs qu’au début ?

“On peut se rappeler ce que l’on s’était dit au début de la relation, sur quelle base nous étions partis et si celle-ci reste la même après un an en tant que couple.”

En fait, au début de la relation, tout est fusionnel. Les amoureux restent collés l’un à l’autre, et ne s’autorisent pas beaucoup de moments en solo. “C’est pourtant le bon moment de s’octroyer un peu de liberté. C’est une bonne chose pour le couple. Si l’un a envie de bouquiner seul un soir, ce n’est pas parce qu’il ne veut plus passer du temps avec sa moitié, mais qu’il a besoin d’être seul.”