Coup de gueule de Caroline Margeridon victime d’usurpation d’identité.

Coup de gueule de Caroline Margeridon victime d'usurpation d'identité.

Coup de gueule de Caroline Margeridon victime d’usurpation d’identité. Sur son compte Instagram, l’acheteuse phare de l’émission « Affaire Conclue » s’adresse aux personnes qui usurpent son identité sur les réseaux sociaux. Exaspérée, elle a effectivement déposé plainte.

Caroline Margeridon, victime d’usurpation d’identité

Caroline Margeridon, victime d’usurpation d’identité

Très agacée par les nombreux comptes qui usurpent son identité… Caroline Margeridon a donc partagé son coup de gueule sur Instagram. Victime d’usurpation d’identité, l’entrepreneuse de 54 ans, a, à de nombreuses reprises, averti ses abonnés sur les différents comptes à son nom qui réclament de l’argent aux gens. Une situation insupportable à laquelle la célèbre acheteuse a décidé en fait de mettre un terme.

C’est insupportable !

C’est insupportable !

“Mes amours, j’en ai marre de devoir faire ce genre de vidéos. Il faut alors arrêter de croire que je vous écris ou vous demande de l’argent via les réseaux ! Je ne réponds que sur mon Instagram @caromargeridon avec le point bleu. Quand vous m’écrivez en message privé ou sur ma page. Tous les autres sont des faux comptes ”, a d’abord expliqué Caroline Margeridon.

Et de poursuivre ainsi, de manière plus virulente : “ Il y a une espèce de petit malin qui a usurpé mon identité, qui met des fausses cartes d’identité, des fausses photos, qui fait des captures d’écran… C’est insupportable”.

La plainte est partie au commissariat de police

La plainte est partie au commissariat de police

Des actes qui exaspèrent Caroline Margeridon, qui s’est ensuite adressée directement au responsable. “Le petit malin là, qui doit sûrement être en train de me regarder, et qui se sert de moi pour prendre de l’argent à mes followers. On va t’attraper, je te le dis tout de suite. La plainte est partie au commissariat de police, mon avocat Roland Perez est en train de s’en occuper. Vous savez, un jour ou l’autre, la cybercriminalité vous rattrapera toujours.”

Caroline Margeridon : Arrêtez de croire à n’importe quoi

Caroline Margeridon : “Arrêtez de croire à n’importe quoi”

Toujours sur son propre compte Instagram, Caroline Margeridon a ensuite souhaité sensibiliser sa communauté sur leurs usages des réseaux sociaux. “Je vous en supplie, ceux qui m’écoutent, arrêtez de croire à n’importe quoi. Je ne parle pas en privé, je ne vous demande pas d’argent, je ne vous envoie pas de photos, ce n’est pas possible.”

Et de conclure, avec humour : “Bon moi, je ne sais pas où vous êtes, passez en tout cas un excellent week-end. Moi, je serai au Marché Biron en chair et en os. Oui, oui, ça sera bien moi. Ça ne sera pas quelqu’un qui se fera passer pour moi.”


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.