Contrôle technique : Les astuces pour le payer moins cher

Chaque automobiliste a l’obligation de passer le contrôle technique dès la quatrième année de la voiture, puis tous les deux ans. Découvrez dans cet article les astuces infaillibles pour le payer moins cher.

Le contrôle technique : la dépense dont on se passerait volontiers

Le contrôle technique : la dépense dont on se passerait volontiers

Entre l’entretien, l’assurance, et surtout le carburant… Les voitures représentent parfois un vrai puits financier, notamment quand il y a en outre des problèmes techniques. En effet, ces dernières semaines, avec la flambée du prix des carburants, avoir un véhicule revient à avoir un trou dans son coffre-fort par lequel s’échappent les billets.

Mais voilà, le contrôle technique est obligatoire. D’ailleurs, les agents de police peuvent effectivement vous demander de payer 135 euros d’amende s’ils découvrent que le contrôle n’est pas à jour.

Toutefois, pour des raisons de sécurité, ce contrôle permet alors de détecter les principales et éventuelles défaillances d’un véhicule. Une fois corrigées, ces défaillances ne peuvent désormais plus être responsables d’un accident

Faire un pré-contrôle technique !

Faire un pré-contrôle technique !

Une fois que votre voiture passe au contrôle technique, les experts peuvent vous demander de faire une contre-visite. Ce sont alors des frais supplémentaires. En faisant un pré-contrôle dans un garage, les risques de devoir subir une contre-visite sont faibles. 

En effet, pendant le contrôle technique, le garagiste vérifie un certain nombre d’éléments qui sont étudiés. Notamment les pneus, les feux, les disques et plaquettes de frein, la plaque d’immatriculation, les équipements de sécurité, l’état du pare-brise, le pot d’échappement… 

En revanche, avant de prendre rendez-vous pour le contrôle technique… Il y a certaines choses que vous pouvez vérifier vous-même. Pensez à vérifier l’état de vos pneus, et s’ils sont aussi suffisamment gonflés et pas trop abîmés, les freins, le niveau de liquide de freinage, les feux de circulation, les faisceaux … En outre, vérifiez aussi si votre pare-brise ne présente pas de casse, et si les essuie-glaces sont bien fixés. Enfin, et c’est également accessible, vérifiez que la plaque d’immatriculation soit bien visible et bien fixée. 

Comparez les prix 

Comparez les prix 

Au moment de prendre rendez-vous pour un contrôle technique, on vous déconseille de choisir le garage à côté de chez vous sans avoir comparé en amont. À savoir qu’il existe effectivement un site du gouvernement spécialement conçu pour vous permettre de comparer : prix-controle-technique.gouv.fr.

Aussi, on vous conseille de surveiller les offres promotionnelles. Il existe notamment des heures creuses dans les garages. D’ailleurs, afin de lisser l’afflux de clients sur une journée… Les garages proposent des tarifs préférentiels à certains moments de la journée. N’hésitez donc pas à vous renseigner.

Parfois, il est plus intéressant de faire son contrôle technique dans une autre ville que la sienne qui propose des tarifs moyens plus intéressants. Ne partez pas à une heure de chez vous pour une économie de dix euros, par exemple. À vous donc de faire le calcul par rapport au prix de l’essence.

Contrôle technique : la fin de la ristourne à la pompe pour les automobilistes

Contrôle technique : la fin de la ristourne à la pompe pour les automobilistes

Contrôle technique : Face à l’augmentation du prix des carburants, les automobilistes peuvent désormais bénéficier d’une aide. Mais cette ristourne de 15 à 18 centimes à la pompe pour les carburants se termine dès la fin du mois de juillet.

Elle sera donc remplacée par une aide jugée plus juste, qui concerne uniquement ceux qui roulent le plus. On peut tout de même vous donner une astuce pour faire des économies sur votre plein d’essence. Il conseillé de le faire le matin. Car dans la nuit, le carburant stocké dans les réservoirs se refroidit. Et quand il se refroidit, il est donc plus dense.