Congé : Ai-je le droit d’ignorer les appels du patron ?

Qui dit vacances, dit repos ! Une période où en one pense plus aux tracas du quotidien. Notamment cette multitude de dossiers qui vous attend peut-être à votre retour au bureau. Mais pendant vos congés, avez-vous le droit d’ignorer les appels ou SMS de votre supérieur ? La rédaction Leenkus fait le point. Êtes-vous prêts ?

Jusqu'où votre patron peut-il vous gâcher le congé ?

Jusqu’où votre patron peut-il vous gâcher le congé ?

Le 7 juillet dernier, les vacances scolaires ont démarré en France. De nombreuses personnes ont pris donc la route pour se rendre sur leurs lieux de vacances et profiter ainsi de leur séjour pour se ressourcer.

Toutefois, il arrive que certaines personnes, salariées, soient toujours contactées par leurs supérieurs pendant les vacances … S’il s’agit d’un seul appel sur la totalité du congé pour vérifier un dossier en cours, rien de bien méchant. Mais que faire si les appels et les SMS sont bien trop nombreux ? Et surtout, comment faire passer le message à son supérieur sans se fâcher avec lui ? Ne vous inquiétez pas, nous allons tout vous dire sur ce sujet ! Lisez la suite …

Suivez le guide !

Suivez le guide !

En effet, dans un article publié le jeudi 28 juillet 2022… Le site Capital a effectivement donné quelques éléments de réponse. Dans un premier temps, ne répondez pas tout de suite au téléphone pendant votre congé. Car, cette attente pourra peut-être « dissuader » votre interlocuteur, comme l’expliquent nos confrères.

« Ne pas avoir son mobile à portée de main ou se trouver hors réseau quand on est en vacances est parfaitement recevable, même si ce n’est pas vrai », indiquent-ils ainsi. En effet, si votre patron n’a laissé aucun message vocal sur votre répondeur.. Attendez alors le soir pour le recontacter. Peut-être, ce laps de temps lui aura permis de régler le problème.

Appels pendant les congés : des abus rarement sanctionnés

Appels pendant les congés : des abus rarement sanctionnés

Pa ailleurs, pour des dossiers plus épineux, où votre expertise est nécessaire… Dans ce cas, il est donc préférable d’anticiper « en faisant un tour d’horizon des difficultés prévisibles et des personnes en interne qui pourront aider à les résoudre ». Conseille Pascal Vancutsem, fondateur du cabinet Coaching et Performance.

Aussi, si vraiment, pendant votre congé, vous ne pouvez pas vous libérer dans l’urgence pendant… Programmez un court appel à un moment précis. Le but ? Faire comprendre à son patron que « cela doit rester exceptionnel ». 

Congé : Que dit la loi ?

Que dit la loi ?

Mais dans la loi, votre employeur a-t-il effectivement le droit de vous appeler pendant vos congés ? Si la pratique est courante, elle est « réprouvée » par le droit du travail. Comme l’expliquait François Vaccaro, avocat spécialiste du droit du travail et membre du réseau Eurojuris, le 17 août 2018 à Capital. « Des règles inscrites depuis bien longtemps dans le Code du travail. Ce dernier interdit pour un employeur de contacter un salarié pendant la période de suspension du contrat de travail, que ce soit le soir, le weekend ou pendant les congés ». La personne salariée qui refuse d’être contactée pendant ses congés par son employeur est donc dans son droit ! 

Mais « les abus existent et ils sont rarement voire jamais sanctionnés ». Précisait ainsi L’Express dans un article du 15 juillet 2016.