Comment percer un bouton, même si vous ne devriez pas le faire

Comment percer un bouton, même si vous ne devriez pas le faire

Il y a deux types de personnes dans ce monde : ceux qui admettent avoir percé leurs boutons et les menteurs.

C’est comme utiliser un coton-tige pour nettoyer vos oreilles ou prendre des douches très chaudes. Même quand vous savez que ceci n’est pas bon. Quand de vrais médecins vous disent que ce n’est pas bon pour vous et que vous le faites quand même. Nous savons tous que vous n’êtes pas censé percer un bouton. Et pourtant, nous nous sommes tous retrouvés dans la salle de bain. Finalement avec le nez presque appuyé contre le miroir. Inspectant notre peau à la recherche d’un point noir ou un bouton.

Percer un bouton : voici les astuces d’experts

Malgré l’envie de percer un bouton pour ne pas avoir à le faire en public, les experts sont d’accord. La meilleure chose que vous puissiez faire pour votre peau n’est pas de percer vos boutons.

« En général, la plupart des gens ne le font pas dans un cadre idéal », a déclaré Katie Koss (alias The Skin Witch), une esthéticienne agréée à Jacksonville, en Floride. « Vous allez dans la salle de bain en vitesse. Et vos mains ne sont pas propres et vous commencez à jouer avec vos boutons », a-t-elle déclaré. « Vous courez le risque d’infecter d’avantage votre peau avec des bactéries. Si vous n’appuyez pas correctement dessus, vous pouvez l’enfoncer plus profondément dans la peau. Ce qui peut finalement la rendre plus infectée ou plus enflée. Et elle peut avoir l’air pire que lorsque vous êtes allé dans la salle de bain, ce qui m’est arrivé. »

Elle a ajouté que le fait de percer des boutons peut provoquer des croûtes ou des cicatrices, ce que le Dr Heather Summe, présidente associée de dermatologie à l’hôpital Lenox Hill de New York, appuie. « La cicatrisation est permanente et certainement quelque chose que nous voulons éviter. »

Percer ou ne pas percer ?

Si vous vous tenez devant le miroir et que vous songez à percer, Summe vous recommande de prendre un moment et de déterminer à quel type de défaut vous avez affaire. Les comédons ouverts, ou points noirs, sont les plus faciles à extraire, tandis que les comédons fermés, ou points blancs, peuvent être plus difficiles.

Summe et Koss conviennent que vous devriez toujours laisser les imperfections enflammées ou l’acné kystique seules. « Tout ce qui est enflammé ou rouge ne devrait vraiment pas être percé », a finalement déclaré Summe. « Je préfère faire une injection de stéroïdes, qui est vraiment efficace. Mais encore, prendre des antibiotiques ou juste un traitement ponctuel. Vous feriez mieux de ne pas y toucher, ils sont profonds, et vous n’allez finalement pas les atteindre. Ils sont aussi plus susceptibles de cicatriser. »

Comme le font les professionnels

Si vous avez un endroit où aller plus tard et que votre point blanc n’est pas invité, ces deux experts de la peau comprennent que la plupart des gens dans cette situation voudront éliminer ce bouton. Bien qu’ils souhaitent toujours que vous ne le fassiez pas, ils ont partagé leurs meilleurs conseils pour le faire en toute sécurité afin de minimiser le risque d’infection ou de cicatrices.

  1. Prennez une douche. « J’utiliserais un nettoyant doux et je prendrais une douche », a conseillé Koss. « Prendre une douche chaude peut aider à adoucir la peau d’une manière qui facilite les extractions. Vous pouvez également utiliser un chiffon chaud et humide juste sur place. »
  2. Lavez-vous les mains et le visage. Si vous avez fait ça sous la douche, super. Si vous avez sauté l’étape 1, cette étape est non négociable. Les deux experts disent que c’est le meilleur moyen d’éviter d’introduire de nouvelles bactéries dans la zone percée. Summe ajoutant qu’elle appliquerait une petite quantité d’alcool à friction sur la tache pour désinfecter la zone.
  3. Koss et Summe recommandent tous deux d’envelopper du papier hygiénique, des mouchoirs ou de la gaze autour de vos doigts avant d’atteindre votre visage. Cela garantit que vos ongles ne s’enfonceront pas dans la peau et ne laisseront pas de cicatrices.
  4. Appuyez doucement (et sachez quand arrêter). « De tous les angles différents, en sorte de rotation, utilisez une légère pression vers le bas et vers l’intérieur. Pour le point blanc, vous devrez peut-être prendre une aiguille stérile et faire un tout petit trou très superficiel à la surface, en plein milieu », a déclaré Summe.
  5. « Appuyez lentement autour de l’extérieur avec une pression vers le bas », a déclaré Koss. « La clé est de ne pas être agressif. Si cela ne fonctionne pas après plusieurs tentatives, arrêtez tout de suite. Je le fais aussi avec mes clients, parce que je ne veux pas traumatiser la peau, alors nous abandonnons la mission. »
  6. Faites un suivi après le perçage. « Je pense que ce serait une bonne idée d’utiliser un traitement localisé », a déclaré Summe. « Personnellement, j’aime l’acide salicylique ou un patch hydrocolloïde, qui a l’avantage supplémentaire de garder vos mains hors de la tache et fournit une barrière protectrice. »
  7. « Selon l’inflammation, tenez une compresse froide ou quelques glaçons dans une serviette propre dessus », a déclaré Koss. «Mettez un autocollant ou un patch hydrocolloïde dessus. C’est comme une plaie ouverte à ce stade, et les plaies guérissent bien dans un environnement humide. Si vous n’en avez pas, utilisez une petite noisette de pommade antibiotique, puis laissez-la tranquille. »

Koss a ajouté que pour les personnes atteintes de dermatillomanie, un problème de santé mentale qui provoque une triturent répétitive de la peau, l’utilisation de ces tactiques peut aider à réduire les dommages. Cependant, elle recommande de traiter le comportement avec l’aide d’un thérapeute plutôt que de se fier uniquement à des astuces comme celles-ci.

Martin Lavoie

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2016 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, la technologie et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.