CNIL : Un partage illégal des données entre Facebook et WhatsApp ?

CNIL : Un partage illégal des données entre Facebook et WhatsApp ?

Le regroupement des CNIL européennes exigent une enquête urgente sur le partage de données entre Facebook et WhatsApp.

CNIL : Un partage illégal des données entre Facebook et WhatsApp ?

Un partage illégal des données Facebook et WhatsApp ?

Le regroupement des CNIL européennes a rendu sa première décision contraignante dans le cadre du règlement général sur la protection des données (RGPD). Une enquête approfondie doit donc être menée sur le partage des données entre Facebook et WhatsApp. En fait, ce sujet poursuite le groupe Facebook depuis le début de l’année 2021. Et fait même fuir des millions d’utilisateurs vers d’autres messageries.

La CNIL exige une enquête approfondie ! Facebook et WhatsApp ?

La CNIL exige une enquête approfondie !

Alors que le groupe Facebook a récemment expliqué que : “la confidentialité et la sécurité de vos messages et appels personnels, protégés par le chiffrement de bout en bout, ne changent pas. Et ni WhatsApp ni Facebook ne peuvent les lire ou les écouter”…. Pourtant ce n’est pas suffisant selon le regroupement des CNIL européennes. Ce dernier exige donc le lancement rapide d’une enquête. L’objectif ? Comprendre dans quelle mesure WhatsApp partage les données de ses utilisateurs avec la maison mère Facebook.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.