HomeDiversClaire Chazal. 'Taisez-vous'... l'animatrice craque face Luc Ferry

Claire Chazal. ‘Taisez-vous’… l’animatrice craque face Luc Ferry

Lundi 26 avril, Claire Chazal recevait Luc Ferry, l’ex-ministre de l’Éducation nationale, sur le plateau de “Passage des arts”. En évoquant le sujet de l’art contemporain, les deux protagonistes se sont livrés à un débat enflammé.

Luc Ferry, sèchement encadré par Claire Chazal !

Luc Ferry, sèchement encadré par Claire Chazal !

Après avoir animé le journal télévisé de TF1 pendant plusieurs décennies, Claire Chazal s’épanouit désormais sur France 5. L’ex-compagne de Patrick Poivre d’Arvor y anime l’émission culturelle “Passage des arts” dans laquelle elle reçoit en fait plusieurs personnalités. Invité de Claire Chazal le lundi 26 avril, Luc Ferry se faisait sèchement rembarrer par l’animatrice.

Effrayant !

Effrayant ! 

En évoquant le catalogue proposé en ligne par la fondation Cartier, Claire Chazal a alors précisé que son invité du jour  n’est « pas absolument fan d’art contemporain ». Une déclaration à laquelle l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy Luc Ferry a immédiatement rétorqué. “Ce n’est pas que je ne suis pas ‘absolument fan’, c’est que je déteste ça !”, a-t-il approuvé non sans malice. Une réponse qui a eu donc le don d’agacer Claire Chazal : “Et il s’en vante… Effrayant” a-t-elle surenchéri à son tour.

Il s’explique !

Il s’explique !

Sur sa lancée, Luc Ferry a alors tenu à s’expliquer sur sa déplaisance pour l’art contemporain. “Je pense que c’est à 99% une monstruosité de snobisme. Les gens sont obligés de dire que c’est grandiose parce que cela coûte très cher et qu’ils sont bluffés par le pognon. C’est tout !”, a-t-il fièrement lancé.

Claire Chazal : "Arrêtez ! Taisez-vous !"

Claire Chazal : “Arrêtez ! Taisez-vous !”

Une diatribe qui n’a visiblement pas plu à Claire Chazal. Choquée par de tels propos, l’animatrice n’a alors pas pu s’empêcher de le recadrer. “Mais non ! Arrêtez ! Taisez-vous !”. Loin d’être effrayé, l’homme politique de 70 ans a continué ainsi son explication. “Quand on voit une espèce de truc ridicule de Jeff Koons, le ‘Dog balloons’, qui se vend 53 millions de dollars, les types se disent : ‘Ah bah si je ne trouve pas ça admirable, c’est que je suis un con !’ Arrêtez, ce n’est pas possible !”, a lâché l’ex-ministre de l’Éducation nationale face à Claire Chazal.

Il assure !

Il assure !

Et de conclure : “Il faut dire la vérité là-dessus.  Ça se vend très cher, donc ça impressionne les blaireaux. C’est ‘l’art capitaliste’, disait Schumpeter”. Claire Chazal a alors tenté de mettre fin au débat : “Disons que c’est un peu réducteur…!”, mais Luc Ferry voulait avoir le dernier mot : “Non ce n’est pas réducteur, au contraire c’est très profond !”.

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS