Christophe Carrière se confie sur son enfance et sa mère prostituée !

Christophe Carrière se confie sur son enfance et sa mère prostituée !

Ce mardi 9 mars, Christophe Carrière se confie à cœur ouvert sur “Non Stop People”. Le journaliste français a évoqué son enfance difficile au cours de laquelle sa maman se prostituait.

Une enfance chaotique pour Christophe Carrière !

Une enfance chaotique pour Christophe Carrière !

Christophe Carrière était l’invité d’Evelyne Thomas pour son émission sur Non Stop People. L’occasion donc pour le journaliste et critique de cinéma de revenir sur son enfance particulièrement difficile. Une terrible période qu’il racontait déjà dans un livre sorti en 2015, un père et passe. 

Un témoignage bouleversant !

Un témoignage bouleversant !

Christophe Carrière a en effet expliqué que la femme qui lui a donné naissance se prostituait. Il a grandi sans savoir réellement qui était son père. “Je ne suis pas un enfant du trottoir, contrairement au roman, dans le roman j’ai simplifié. Mais je ne le connais pas (mon père), ma mère avait deux amants à cette époque. Elle ne se prostituait pas encore. Elle avait deux amants, elle ne savait pas lequel des deux était mon père”, a-t-il d’abord contextualisé.

Christophe Carrière :"Ça a été l'horreur"

Christophe Carrière : “Ça a été l’horreur”

Finalement, l’ancien chroniqueur de TMPM est “placé en nourrice” pendant deux ans. “J’étais déjà maltraité, mal nourri et difforme”, s’est souvenu ainsi Christophe Carrière. Est arrivé par la suite son beau-père, “un sale mec” loin d’être le père idéal. Ce dernier avait donc mis le journaliste sur le trottoir et lui a ainsi fait subir un véritable calvaire au quotidien. “Pendant neuf ans, ça a été l’horreur”, confie-t-il.

Un exemple sans équivoque !

Un exemple sans équivoque !

Plus encore, Christophe Carrière a aussi raconté un exemple glaçant. “On avait un chien et il fallait que je nettoie sa gamelle et un jour elle n’était pas propre. Il m’a dit : ‘Toi, tu mangerais dedans ?’ et il m’a fait manger dedans (…) J’avais 12, 13 ans (…) Je cherchais absolument l’amour de mes parents”, relate-t-il.

La vie a repris son cours !

La vie a repris son cours !

Malheureusement, sa mère n’a rien pu faire pour aider son fils. Toutefois, elle finira par s’extirper  de cet environnement cruel en quittant son compagnon. Elle avait en fait rencontré un autre homme … sur le tard : “Elle a refait sa vie à 60 ans.”, a indiqué Christophe Carrière.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.