Chien : Les conseils pour bien le toiletter à la maison

Pour prendre soin du pelage de votre chien, il n’est pas forcément nécessaire de prendre rendez-vous chez le toiletteur. Découvrez nos conseils pour le chouchouter à la maison. Lisez le guide !

Bien entretenir la fourrure de son chien

Bien entretenir la fourrure de son chien

L’entretien du poil de votre chien est important pour son bien-être et sa bonne santé. Pour éliminer les poils morts, démêler les nœuds, aérer le sous-poil et conserver un pelage sain et brillant… Un brossage régulier est souvent suffisant. En effet, selon le mode de vie et la race de votre compagnon, il est parfois nécessaire d’aller plus loin. Car certains chiens, notamment les bichons, les caniches ou les yorkshires peuvent avoir régulièrement besoin d’une tonte, partielle ou complète.

Utiliser les bons produits de toilettage

Utiliser les bons produits de toilettage

Pour bien entretenir le poil de votre chien, vous devez utiliser du matériel adapté que vous trouverez facilement en animalerie ou en boutiques spécialisées. Vous aurez donc besoin :

  • d’un peigne spécial sous-poil (compte environ 10 €) ;
  • d’une brosse démêlante (environ 7 €) ;
  • d’un gant d’entretien (environ 5 €) ;
  • d’une tondeuse pour animaux de compagnie (environ 35 €).

Aussi, vous pouvez vous munir de quelques produits de soin pour animaux. Comme le shampoing doux, un après-shampooing hydratant, ou encore une lotion démêlante.

Adopter les bons gestes lors de la tonte

Adopter les bons gestes lors de la tonte

D’abord, commencez par brosser le pelage de votre chien et coupez les plus gros nœuds. Ensuite, lavez votre animal de compagnie avec un shampoing adapté, tout en prenant soin de bien dégraisser le sous-poil et d’en retirer ainsi les éventuels débris. Séchez le poil au sèche-cheveux. Enfin, vous pouvez tondre. Par ailleurs, la tondeuse doit être munie d’un sabot. Car il est important de ne jamais couper au-delà de 3 mm. Pour ce qui est des pattes, vous pouvez couper les poils à 1 ou 2 mm du coussinet.

Ne pas oublier les oreilles et les griffes de votre chien

Ne pas oublier les oreilles et les griffes de votre chien

Aussi, la coupe des griffes et le nettoyage des oreilles est une étape importante du toilettage. Pour la coupe des ongles, un coupe-griffes adapté est indispensable. Attention, il faut évite d’utiliser votre propre coupe-ongles, qui aplatit et casse la griffe. Prenez bien soin de ne pas toucher la partie irriguée de l’ongle. Ainsi, effectuez le nettoyage de l’intérieur des oreilles à l’aide d’une compresse ou d’une lingette propre et d’une lotion adaptée pour les oreilles des toutous.

Je travaille le look de mon chien

Je travaille le look de mon chien

S’il vaut mieux éviter de vous lancer dans la coupe du poil, réservée aux toiletteurs professionnels… Rien ne vous empêche en fait de travailler un peu son allure. Vous pouvez notamment rendre son poil plus doux et plus brillant. Ceci en appliquant une crème de soin (après-shampoing), donner un effet lissant en le séchant dans le sens du poil (lhassa, yorkshire…) ou gonflant en le séchant à rebrousse-poil (caniche, bichon…).

Et si votre chien a le poil court ou ras ? Il y a toujours une solution ! Brossez-le avec un gant en caoutchouc imprégné d’huile de jojoba pour un effet gominé.

À quelle fréquence toiletter son chien ?

À quelle fréquence toiletter son chien ?

En effet, tout dépend de vos exigences et de son mode de vie. En moyenne, ça oscille entre une fois par mois (poils courts), et une fois par semaine (poils longs). Dans tous les cas, commencez le plus tôt possible (dès 2 mois) pour l’habituer à la douche et à se laisser manipuler. Vous aurez un chien plus obéissant et surtout plus propre !