Chien : 7 conseils pour surmonter une séparation

Perdre un chien, c’est douloureux. On ressent de la tristesse et un énorme sentiment de vide. Mais comment surmonter cette rude épreuve et s’y confronter ? On vous dit tout !

Les différentes phases du deuil après le décès de son chien 

Les différentes phases du deuil après le décès de son chien 

Fidèle ami de l’homme, le décès d’un chien soit soudain ou attendu suite à une longue maladie, est toujours difficile d’accepter. Toutefois, il existe des moyens pour accepter cette disparition et apprendre à aller de l’avant.

Lors de la perte d’un être cher, on évoque souvent la notion du « travail du deuil ». C’est donc le même chemin en cas de décès de votre animal. Après avoir passé des années auprès de vous, votre meilleur ami est désormais un membre à part entière de votre famille. La psychiatre Élisabeth Kübler-Ross, identifie 5 étapes dans le processus du deuil.

5 étapes dans le processus du deuil !

5 étapes dans le processus du deuil !

Décès d’un chien : Le déni c’est la phase où l’on rejette la perte d’un être cher. Une réalité si dure à accepter, que l’on cherche à fuir. La colère, c’est une phase difficile, principalement pour votre entourage. La personne en deuil cherche un coupable et se noie dans ses regrets.

Aussi, le marchandage, un pur moment de désespoir. On cherche à négocier un retour en arrière, pour retrouver les moments où l’être décédé était toujours en vie. On note ainsi la dépression. C’est l’une des étapes les plus dures et douloureuses à traverser. Elle se caractérise en effet par un grand moment de tristesse, de désespoir et de culpabilité.

Enfin, l’acceptation. Il s’agit ici de la phase où les choses commencent à s’améliorer. On accepte le décès d’un chien, ou un être  humain et on se remet à réintégrer la vie et retrouver le goût des choses.

Comment surmonter le décès de son chien ?

Comment surmonter le décès de son chien ?

On le sait, cette période de deuil reste temporaire. Nous vous dévoilons des conseils des experts pour supporter ces moments difficiles et surmonter la mort de votre animal de compagnie.

D’abord, il faut accepter le décès et exprimez-le. Si vous en sentez le besoin, pleurez et exprimez votre peine. C’est tout à fait normal d’avoir le cœur lourd après une telle tragédie. Aussi, prenez votre temps pour vous en remettre. Ne forcez pas les choses ! Pour vous sentir mieux, laissez le temps faire son œuvre et guérir votre chagrin.

Ne restez pas seule ! Votre famille, amis et proches, connaissent votre relation avec votre chien et savent exactement ce que vous ressentez. Ils sauront donc comment vous consoler.

D’autres conseils !

D’autres conseils !

Aussi, essayez de maintenir votre routine. Désormais, c’est votre seule échappatoire à la douleur. Si vous souhaitez effectivement oublier ce drame, gardez votre routine telle. Et ne vous blâmez pas pour la mort de votre chien. Car vous n’y êtes pour rien et vous le savez au fond de vous, évitez donc de culpabiliser et rassurez-vous. Vous avez fait de votre mieux pour l’aider. Mettez-vous en tête que la mort est inéluctable.

Enfin, rassurez-vous ! Votre chien ne souffre plus. Cette mort lui a peut-être éviter la douleur inhérente et la souffrance.

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.