Carte de fidélité : Attention à cette arnaque !

Avec la crise économique qui frappe la France, les consommateurs font de plus en plus attention à leur budget notamment celui des courses. Dans cet article, on vous parle d’un subterfuge mis en place récemment par des hackeurs. Ces derniers réussissent à voler de l’argent aux consommateurs grâce à leur carte de fidélité. Explications !

L'arnaque à la carte de fidélité : comment ça marche ?

L’arnaque à la carte de fidélité : comment ça marche ?

Augmentation du prix des œufs, pénurie de cornichons et même hausse du prix des huîtres et du foie gras pour les fêtes… Le secteur alimentaire est durement impacté par l’inflation. Ces derniers temps, faire ses courses devient de plus en plus difficile. Il faut donc faire très attention à ses dépenses. Ce n’est pas le moment de perdre de l’argent inutilement, en étant victime, par exemple, d’une arnaque

Les Français sont souvent harcelés par des appels incessants de soi- disant comptes de formation. Mais ces derniers jours, un autre type d’arnaque a vu le jour. Celle de la carte de fidélité. Une méthode étonnante qui s’avère pourtant être très efficace. Voici comment ne pas vous faire avoir. 

Arnaque : posséder une carte de fidélité pourrait bien vous être fatal !

Arnaque : posséder une carte de fidélité pourrait bien vous être fatal !

Effectivement, un nouveau type d’arnaque a vu le jour. En effet, le magazine “Le Télégramme” a mis en lumière le nouveau phénomène nommé la “comolist leak”. Ce dernier consiste à pirater les données des clients pour récupérer l’argent cumulé sur le compte de fidélité. Un problème déjà observé dans de nombreuses grandes enseignes. Telles que Auchan, Carrefour, ou encore Système U. 

Pour pirater les données, les malfaiteurs utilisent en effet des logiciels malveillants appelés les malwares. Grâce à eux, ils s’introduisent dans le serveur des clients et captent leurs données de connexion et de compte. D’ailleurs, c’est ce qu’explique la coopérative Système U aux journalistes de “Télégramme”. » Il s’agit des malwares récupérés par les ordinateurs de nos clients à la suite de navigation internet sur des sites piégés ».

Una arnaque bien rodée !

Una arnaque bien rodée !

Par la suite, les hackers n’ont plus qu’à se rendre sur le dark web pour vendre ces informations. L’avantage pour eux ? Les clients ne consultent pas fréquemment leur compte de fidélité. Aussi, ils ne vérifient pas toujours l’argent qu’ils cumulent. Lorsqu’ils le font, le mal est déjà fait. 

Attention à cette anaque à la carte de fidélit bien ficelée. Ainsi, comme l’explique Hélène Lebon avocate spécialisée dans la protection des données personnelles, à nos confrères : “Cela ne concerne pas uniquement les cartes de fidélité des magasins mais plutôt tous les comptes où vous avez enregistré des coordonnées. Cela peut être les noms et prénoms, adresses, numéros de carte bleue, numéros de carte de fidélité d’une enseigne”. 

Carte de fidélité : Soyez prudent !

Soyez prudent !

Carte de fidélité : N’utilisez jamais le même mot de passe sur les sites internet, comme on l’apprend dans “Le Télégramme” : « Il convient d’être vigilant sur son choix de code PIN Carte U, ne pas choisir un code égal à sa date de naissance, ni un code trop simple comme 0000, 1234 ou 1111″. Vous l’aurez donc compris, il est prudent de rester sur ses gardes. 

Maurice Louis

Passionné par l'écriture et l'art, je suis de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! Je m'intéresse à la vie des célébrités en partageant les dernières nouveautés brûlantes.