Canicule : Pourquoi les femmes seraient plus en danger 

L’inégalité entre les sexes se manifeste aussi durant les périodes de canicule. Effectivement, les fortes chaleurs sont plus dangereuses pour les femmes que les hommes, selon plusieurs études scientifiques. Explications…

Canicule !

Canicule !

Une vague de chaleur suffoque de nombreux pays d’Europe. Notamment le Royaume-Uni, la France, l’Espagne.. Si la question du réchauffement climatique se pose depuis des années… Les questions relatives aux inégalités des sexes pendant la période de canicule suscitent aussi quelques interrogations.

On le sait ! Les personnes âgées ou présentant des comorbidités sont plus sensibles aux variations de températures. Toutefois, des études néerlandaises, relayées par nos confères de The Guardian, ont pointé du doigt un autre facteur qui soulève désormais la question du genre.

Un risque de mortalité plus grand pour les femmes que pour les hommes

Un risque de mortalité plus grand pour les femmes que pour les hommes

15% c’est le taux de mortalité des femmes pendant les périodes caniculaires. Pour arriver à ce constat, dans une étude publiée en 2018 dans la revue Springer Link… Des chercheurs ont étudié les données sur la mortalité des personnes après une période de canicule dans 68 articles publiés. Ceci entre 2000 et 2016. Résultats de ces études ? Les spécialistes ont donc observé que les femmes étaient davantage en danger que les hommes et présentaient un taux de mortalité supérieur à 15%.

Mais pas que ! Une autre étude publiée en 2021 dans la revue National Library Medicine corrobore aussi ce résultat et apporte ainsi un peu plus de précisions. En effet, il existerait plusieurs facteurs pouvant expliquer ce phénomène.

Canicule et mortalité des femmes.. Voici les facteurs !

Canicule et mortalité des femmes.. Voici les facteurs !

D’après les chercheurs néerlandais, les femmes âgées transpireraient beaucoup moins que les hommes en période de canicule : « Les personnes âgées transpirent deux fois moins que les jeunes et les femmes deux fois moins que les hommes », a-t-il déclaré.

En d’autres termes, selon l’étude, « la capacité des femmes âgées à perdre la chaleur de leur corps est la plus faible ». Explique Hein Daanen, professeur de physiologie de l’exercice à l’université VU d’Amsterdam (Pays-Bas). Aussi, auteur principal de l’étude, dans les colonnes du Guardian.

La piste cardiovasculaire étudiée !

La piste cardiovasculaire étudiée !

Canicule : En effet, dans le cadre de leurs travaux, les chercheurs ont aussi constaté que le stress pouvait jouer un facteur déterminant. Et par conséquent, le système cardiovasculaire des femmes pourrait aussi être impliqué. « La tension cardiovasculaire serait plus élevée chez les femmes, ce qui pourrait expliquer leur risque de mortalité plus élevé en cas de chaleur ». Expliquent les scientifiques.

Autre hypothèse émise ! En période de canicule, les femmes, en particulier les femmes âgées, seraient plus à risque car elles sont plus susceptibles de vivre seules. Or, les scientifiques soulignent dans l’étude « qu’en poursuivant toutes activités pendant les vagues de chaleur, les femmes sont plus exposées que les hommes au risque de surchauffe et d’effort cardiovasculaire ». Peut-on notamment  lire.

Combien de litres d'eau faut-il boire en période de canicule ?

Combien de litres d’eau faut-il boire en période de canicule ?

Selon le Centre d’information sur l’eau, il est recommandé de boire entre « 1 et 1,5 litres » d’eau par jour. Or, certains spécialistes recommandent d’augmenter cette quantité en période de canicule.

Ainsi, pour nos confères de RTL, Alexandre Jouassard, porte-parole de la Sécurité civile, indique qu’il faudrait plutôt consommer « autour de 2 à 2,5 litres » par jour. Si vous rencontrez des difficultés pour avaler les liquides, l’Assurance maladie conseille de privilégier les aliments riches en eau. Dans ce cas, dirigez-vous donc vers le melon, la pastèque ou encore le concombre !