Canicule au bureau : Découvrez quels sont vos vrais droits !

En raison des fortes chaleurs qui frappent notre pays, la France, 15 départements restent ce jour en vigilance orange. En ces temps de canicule, il est donc important de mettre en pratique des astuces pour rafraîchir sa maison sans consommer trop d’énergie. Et pour le bureau ? Pas de panique, les experts de SVP vous expliquent ce à quoi vous avez droit en tant que salarié. Lisez la suite !

Peut-on utiliser le droit de retrait en cas de canicule ?

Peut-on utiliser le droit de retrait en cas de canicule ?

Que se passe-t-il en cas de canicule ? Avec les fortes chaleurs, est-ce que le salarié peut considérer qu’il est confronté à une situation de danger grave sur son lieu de travail ? Si oui, ce dernier peut effectivement user de son droit de retrait. En effet, ce droit permet à la personne (salarié ou agent public) de quitter son poste sans l’accord préalable de la société ou de la structure qui l’emploie.

D’ailleurs, les deux conditions valables lorsque l’on invoque son droit de retrait sont : la dangerosité du lieu de travail pour la vie ou la santé du salarié. Et la présence de défauts manifestes (locaux non chauffés, absence d’équipements de protection, risque d’agression, etc.).

Comment procéder ?

Comment procéder ?

Canicule au bureau : Dans ce cas, le salarié peut donc informer son supérieur ou le représentant du personnel qu’il ne se rendra plus au travail tant qu’il y aura une menace pour son bien-être. Alors si les conditions dénoncées sont avérées, la personne en question n’a en aucun cas le droit de sanctionner ni de couper le salaire du travailleur.

Mon employeur peut-il m'empêcher de porter un short ?

Mon employeur peut-il m’empêcher de porter un short ?

En cas de chaleur extrême, nous sommes nombreux à opter pour les vêtements les plus légers et les plus courts. Mais est-ce bien correct de porter un short pour aller au travail ? Selon les experts de SVP, aucune loi n’interdit le port du short ou du bermuda au travail. Toutefois, il faut simplement que la tenue soit décente. En effet, selon le Code du travail, l’employeur peut donc mettre en place des restrictions. Ce dernier doit alors les justifier en évoquant les tâches à accomplir qui sont incompatibles avec tel ou tel accoutrement.

Par exemple, si vous travaillez au contact de la clientèle, l’employeur a donc le droit d’imposer des règles vestimentaires aux salariés. Il doit faire figurer ces conditions dans le règlement intérieur qu’il soumet à l’inspection du travail.

Qu’est-ce que l’employeur doit mettre en place en cas de canicule ?

Qu’est-ce que l’employeur doit mettre en place en cas de canicule ?

Pour que tout se déroule dans les meilleures conditions… Le confort des employés sur le lieu de travail est primordial. L’employeur doit mettre en place un certain nombre d’éléments en ce sens. Aussi, il est recommandé de renouveler l’air régulièrement afin d’éviter des pics de températures à l’intérieur.

Par ailleurs, le Code du travail ne fixe pas de températures précises. Mais le mieux est que le thermomètre de la pièce affiche autour des 22°C. En outre, l’employeur doit toujours veiller à conserver une température optimale. Il a ainsi l’obligation de mettre à disposition de ses salariés un accès à de l’eau fraiche et potable. Ceci que ce soit sous la forme d’une fontaine ou de bouteilles d’eau individuelles.