Cambriolage : Une nouvelle méthode inquiète la police

C’est une technique redoutable de cambriolage qui inquiète les policiers. Pour endommager très le mécanisme d’ouverture des portes et de façon très discrète…. Les cambrioleurs ont recours à un produit corrosif. Leenkus vous donne tous les détails à ce sujet.

Cambriolage : Une nouvelle technique redoutable

Cambriolage : Une nouvelle technique redoutable

Depuis le début de l’été, la police a enregistré une soixantaine de cambriolages « à l’acide » en région parisienne. Surtout dans l’ouest de Paris.

Les malfaiteurs mettent un liquide corrosif dans le barillet des serrures pour abimer le mécanisme en le faisant fondre. Puis, ils placent un outil à l’intérieur qui leur permet d’ouvrir vite et discrètement. Un phénomène nouveau, comme signalent les policiers. Sur cette soixantaine de cambriolages, plus de quarante se sont déroulés dans les Hauts-de-Seine. Notamment à Issy-les-Moulineaux, Sèvres et Levallois-Perret. Ce phénomène a aussi touché les Yvelines et, un peu moins, ceux de Paris et du Val-de-Marne.

Les policiers enquêtent !

Les policiers enquêtent !

Si la police utilise le mot de cambriolage à l’acide.. Pour le moment, la nature du liquide reste non déterminée. En effet, des analyses ont lieu pour l’identifier à partir de traces retrouvées sur les portes et les serrures des vixtiles. On sait que c’est une substance corrosive qui permet de dissoudre des matériaux. Mais la composition précise n’est pas connue. Ça peut être de l’acide, de l’azote liquide ou autre chose.

Une technique bien rodée. D’abord, les voleurs injectent de la colle dans la serrure de la maison qu’ils ciblent. À leur retour plus tard, si la colle est toujours là, c’est que la victime n’a pas ouvert la porte. Laissant donc imaginer que les propriétaires sont en villégiature. Selon la police, il semblerait que ce soit le processus utilisé par les cambrioleurs qui ont choisi la période de l’été pour faire leur cambriolage.

Est-ce un réseau ?

Est-ce un réseau ?

Cambriolage à l’acide : Alors si, pour l’instant, aucune piste n’est mise en avant.. Les policiers penchent tout de même pour une bande plutôt qu’un seul cambrioleur isolé. Ce phénomène nouveau se déroule en effet sur différents départements. Et ça peut être plus d’une ou deux personnes. Les policiers pensent qu’ils ont affaire à un réseau, avec des malfrats chevronnés dans leur domaine.

Pour essayer d’identifier les cambrioleurs et comme pour n’importe quelle enquête.. La police scientifique s’est donc rendue sur place dans chaque cas pour prélever les traces et les indices. Les enquêteurs comparent les empreintes digitales ou génétiques avec les fichiers pour voir si ça se croise effectivement avec quelqu’un. Ils ne savent pas si c’était une méthode estivale qui va s’arrêter avec les vacances ou si une nouvelle méthode.

Cambriolage : Les investigations ….

Cambriolage : Les investigations ….

Pour le moment, la police a ouvert une enquête pour chaque cambriolage ou tentative de cambriolage. Les policiers sont en train de réunir toutes les preuves et ont interrogé le voisinage, consulte les caméras de vidéo-surveillance quand il y en a.

C’est un travail de longue haleine. D’autant plus que les voleurs chevronnés savent parfaitement se faire discrets. Dans les jours et semaines à venir, Leenkus ne manquera pas de vous tenir au courant de l’actualité. Restez brancher !