Brigitte Macron. ‘On l’emmerde’… Elle réagit à la phrase de son mari au JT

IBrigitte Macron. 'On l'emmerde'... Elle réagit à la phrase de son mari au JT

Invitée du JT de 13 heures de TF1 pour le lancement de l’opération Pièces jaunes… La première Dame, Brigitte Macron, a ainsi évoqué d’autres thèmes, beaucoup plus polémiques. Notamment la sortie de son mari sur les non-vaccinés. Lisez la suite !

Les propos choc de l’époux de Brigitte Macron

Les propos choc de l’époux de Brigitte Macron

Mercredi 12 janvier 2022, Jacques Legros recevait effectivement Brigitte Macron dans le JT de 13 heures de TF1. Ceci pour la traditionnelle interview de lancement de l’opération Pièces jaunes sur la Une.

Un rendez-vous au goût un peu plus polémique que d’ordinaire cette année, alors que le président de la République a récemment provoqué une vive polémique. Emmanuel Macron a en fait affirmé dans une interview qu’il voulait “emmerder” les non-vaccinés, en leur imposant des mesures toujours plus drastiques.

"J'ai décidé de ne plus commenter les commentaires, comme ça ça me permet de m'en tirer…"

“J’ai décidé de ne plus commenter les commentaires, comme ça cela me permet de m’en tirer…”

Il n’aura bien sûr pas fallu attendre longtemps avant que le sujet ne soit abordé par Jacques Legros, qui remplace Marie-Sophie Lacarrau depuis plusieurs jours aux manettes du 13 heures de TF1, qui a tenté de faire parler Brigitte Macron.

Ce dernier lui a donc fait un compliment sur sa politesse. La première Dame ne peut donc  s’empêcher d’exprimer sa (fausse ?) surprise dans un premier temps.

“Le terme… là vous me prenez un peu de court !”, a d’abord lancé Brigitte Macron avant de développer un peu : “Bon, là, nous en sommes à une semaine de commentaires, Jacques, sur cette question, donc j’ai décidé de ne plus commenter les commentaires, comme ça, cela me permet de m’en tirer…” 

Brigitte Macron prend la parole !

Brigitte Macron prend la parole !

Très vite, l’absence de commentaire va en fait se transformer en analyse de la situation. Et il ne faudra pas que le journaliste de JT de 13 heures insiste beaucoup pour obtenir une réponse plus détaillée de l’épouse d’Emmanuel Macron. 

“J’ai fait étudier Rabelais, qui avait un langage fleuri ! Je pense que, je regarde toujours, ce qu’il y a derrière cette phrase, c’est la situation actuelle à l’hôpital. Ils vont tenir, il faut qu’ils tiennent, et on n’a pas d’autres moyens”. Précise notamment Brigitte Macron, qui a donc vu la pique du chef de l’État comme en réalité destinée à soutenir le personnel soignant.

 "Ce n'est pas à moi de le dire, je pense savoir où est ma case, ma limite"

 “Ce n’est pas à moi de le dire, je pense savoir où est ma case, ma limite”

Alors que Jacques Legros tente ainsi de s’infiltrer dans la brèche et demande à Brigitte Macron ce qu’elle aurait envie de dire elle-même aux non-vaccinés… Son invitée tente donc une nouvelle fois de freiner.

 “Je ne me permets pas de commenter ce que dit un président parce que sinon…” Et cette fois encore, il y aura une réponse plus poussée… “Je ne suis pas médecin. Je ne suis pas élue. Donc, qui suis-je pour dire aux gens ‘allez faire si, allez faire ça !’ Ils ne comprendraient pas, et je comprendrais qu’ils ne comprennent pas. Donc je leur dis, moi je me fais vacciner parce que je sais qu’il n’y a pas d’autres solutions, pour l’instant. Quand il y aura des traitements, je penserais à autre chose, mais pour l’instant… Ce n’est pas à moi de le dire, je pense savoir où est ma case, ma limite”. Conclut Brigitte Macron la première Dame.


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.