HomeDiversBrahim Bouhlel condamné à de la prison pour une vidéo jugée ...

Brahim Bouhlel condamné à de la prison pour une vidéo jugée insultante !

Brahim Bouhlel, l’acteur français révélé dans la série “Validé”, vient d’être condamné à huit mois de prison ferme au Maroc. En cause, une vidéo jugée insultante envers le Maroc.

Une affaire qui a fait grand bruit !

Une affaire qui a fait grand bruit !

C’est une blague dont il se souviendra longtemps. Brahim Bouhlel, le jeune humoriste qui s’est rapidement fait connaître suite à son rôle dans la série sur le milieu du rap, a écopé d’un an de prison dont huit mois ferme. La vidéo avait  indigné sur les réseaux sociaux. Accompagné de l’influenceur Zbarbooking et de l’acteur Hedi Bouchenafa, le jeune comédien s’était donc filmé en train de doubler la voix des gens qu’il croisait.

De violentes insultes !

De violentes insultes !

De même, dans cette vidéo, Brahim Bouhlel filme notamment trois mineurs. Et avait ainsi proféré de violentes insultes. “Ce que j’aime bien, ici, c’est toutes les p*** que je paie 100 dirhams », avait-il notamment osé, avant d’insulter trois enfants qu’il avait croisés dans la rue de « fils de p*** “. Tout ça en compagnie de l’acteur français Hedi Bouchenafa qui a désormais quitté le Maroc avant l’ouverture de l’enquête.

Brahim Bouhlel : "Ma seule intention était de faire rire"

Brahim Bouhlel : “Ma seule intention était de faire rire

En fait, dès la polémique survenue sur les réseaux sociaux, Brahim Bouhlel et sa bande avaient donc présenté leurs excuses. “Ma seule intention de comédien était de faire rire et non de heurter la sensibilité de qui que ce soit. Les propos que j’ai tenu ne reflètent en rien la réalité ou ma perception du Royaume “, a-t-il expliqué. Mais apparemment cela n’aura pas suffi.

Huit mois de prison pour Brahim Bouhlel

Huit mois de prison pour Brahim Bouhlel

Poursuivis pour “diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement” ainsi que le “détournement de mineur”.  Mercredi 21 avril, la justice marocaine a décidé donc de condamner Brahim Bouhlel à huit mois de prison ferme. Et Me Marouane Rghioui d’un an de prison ferme.

Une peine très lourde !

Une peine très lourde !

Un jugement “très dur” selon l’avocat de Brahim Bouhlel et son camarade.  ” C’est l’histoire d’une mauvaise blague qui mène ses auteurs devant la justice.  Pourtant, ils ont sincèrement regretté les propos tenus”, a indiqué Maître Rghiou à l’AFP avant de préciser qu’il allait en fait faire appel de cette décision. Aucune réaction de la part de l’acteur pour le moment. Reste à savoir ce que décidera la justice marocaine concernant cette affaire.  

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS