HomePeopleBooba : Il se dégonfle en refusant de débattre avec Jean Messiha

Booba : Il se dégonfle en refusant de débattre avec Jean Messiha

Le jeudi 4 mars, Booba était l’invité d’honneur dans “Touche pas à mon poste”, sur C8. Au cours de la soirée, des tensions sont vite montées entre le rappeur et un invité. Les téléspectateurs ont donc assisté à un échange particulièrement musclé.

Le pire ennemi de Booba !

Le pire ennemi de Booba !

Ce jeudi 4 mars, Booba était l’invité de Cyril Hanouna. Dans un premier temps, Booba a évoqué la nature de sa relation avec Kaaris, son ennemi numéro un.  En fait, en aout 2018, les deux rappeurs français se sont affrontés au plein aéroport et ont saccagé une boutique sous l’œil médusé des voyageurs.

Un buzzer ?

Un buzzer ?

Ensuite, l’artiste âgé de 44 ans devait réagir sur le sujet de « la dangerosité du rap pour la jeunesse ». En fait, Booba avait devant lui un buzzer sur lequel il pouvait appuyer au cas il voulait mettre fin au débat. Un buzzer qui a d’ailleurs conduit au départ de l’invité, l’homme politique Jean Messiha, avec lequel il était censé débattre ! 

Booba : “Moi, je t’aime pas”

Booba : “Moi, je t’aime pas”

Pourtant, d’entrée de jeu, le ton a été franc entre les deux invités. Jean Messiha a reconnu : “Humainement je sais pas, mais j’aime pas sa musique”. “Moi, je t’aime pas”, a rétorqué ainsi le rappeur de 44 ans.

Un manque de tolérance ?

Un manque de tolérance ?

Jean Messiha a souligné en fait l’importance de la tolérance. “Tolérer le racisme ?”, a répliqué Booba. “Le racisme qui est dans vos chansons, je ne le tolère pas vraiment non”, a indiqué l’homme politique, en détaillant aussi tout ce qu’il n’apprécie pas dans les paroles de rappeur . “Le racisme dans ses chansons, la haine contre les Français, contre les femmes, contre les homosexuels… »

Un départ définitif !

Un départ définitif !

Ce qui était trop pour Booba qui a dégainé son buzzer, et n’a pas arrêté d’appuyer dessus.  Le papa de Luna et Omar n’a pas laissé le temps à Jean Messiha de terminer son propos. “Il est des vérités qui sont pas bonnes à dire”, s’est-il défendu. En appuyant sur le buzzer, Booba a conduit au départ définitif de l’invité. En quittant le plateau, Jean Messiha a lâché une remarque amère : “C’est sympa de m’avoir invité”.

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS