Bernard Tapie- Perquisition choc à son domicile parisien par la police Belge

Bernard Tapie- Perquisitionné à son domicile parisien par la police Belge

Le vendredi 19 mars, “Le Point” a révélé que la justice belge a fait perquisitionner l’hôtel de Bernard Tapie à Paris. L’homme d’affaires a ainsi eu un échange musclé avec les policiers. Ces derniers sont donc venus saisir les données de ses téléphones et de son ordinateur personnel.

Des invités spéciaux !

Des invités spéciaux !

Le mercredi 17 mars 2021, Bernard Tapie a eu une mauvaise surprise. En fait, l’homme d’affaires a fait l’objet d’une perquisition à son hôtel particulier parisien situé sis 52 rue des Saints-Pères, dans le 7e arrondissement.

Un échange musclé !

Un échange musclé !

L’échange entre Bernard Tapie et les policiers venus de Belgique a été pour le moins virulent. “Ouvrez ou on défonce la porte”, auraient-ils crié pendant que celui qui bat contre un double cancer répondait : “Défoncez-la si vous voulez”. Finalement, les forces de l’ordre seraient cependant parvenues à entrer dans le domicile de l’homme politique. En fait ces dernières voulaient donc saisir des documents concernant les actifs, la gestion et les comptes de la société de droit luxembourgeois SREI filiale du groupe Bernard Tapie. 

Bernard Tapie s'est absenté pour un rendez-vous médical

Bernard Tapie s’est absenté pour un rendez-vous médical

Sauf que l’emploi du temps de l’homme politique n’est pas vierge ce mercredi 17. Attendu à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, où il est suivi et traité pour son cancer… L’homme d’affaires a pu quitter son domicile. Il a toutefois demandé sa femme Dominique, à sa fille Sophie ainsi qu’à l’époux de cette dernière de répondre aux questions des enquêteurs.

Un objet primordial pour Bernard Tapie

Un objet primordial pour Bernard Tapie

Lorsqu’il est revenu, l’homme d’affaires de 78 ans coopère avec les enquêteurs. Ces derniers vont donc saisir les données de ses téléphones ainsi que son ordinateur personnel. Un objet très important pour Bernard Tapie puisqu’il contient , ses ordonnances et ses prochains rendez-vous.

Perquisition à Paris

“Je veux souligner l’humanité et la compréhension de ces policiers” 

“Je veux souligner l’humanité et la compréhension de ces policiers. Ils sont partis avec le matériel, ont copié ce qui les intéressait. Mais, dans la soirée, ma fille a pu récupérer mon ordinateur”, a fait savoir l’ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille. De leur côté, les enquêteurs ont découpé le coffre-fort au chalumeau dans la villa de St-Tropez, pour finalement ne rien y trouver…


Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.