HomeDiversBernard Tapie -- Il évoque sa mort..."Je m'en fous complètement"

Bernard Tapie — Il évoque sa mort…”Je m’en fous complètement”

Invité lundi 26 avril du JT de TF1, Bernard Tapie a fait de nombreuses révélations. L’homme d’affaires a évoqué sa mort mais aussi l’image que les gens garderont de lui. Un héritage dont il se “fout complètement”.

Berbard Tapie : Une santé fragile !

Une santé fragile !

Depuis 2017, Bernard Tapie se bat contre un cancer de l’œsophage et de l’estomac. Une maladie qui lui mène la vie dure. Affaibli, mais fort d’un tempérament combatif, l’ancien patron d’Adidas refuse de se laisser abattre. Il entend donc lutter jusqu’au bout en profitant de chaque instant.

Une dure expérience !

Une dure expérience !

Invité le lundi 26 avril 2021 du JT de TF1, Bernard Tapie a donné de ses nouvelles. Il a également profité de son entretien pour revenir sur son agression qui date du 4 avril 2021.  Une épreuve traumatisante pour l’homme d’affaires ainsi que sa femme  Dominique Tapie.

"Je m'en fous complètement"

“Je m’en fous complètement”

En fait, alors que Gilles Bouleau lui demande ce qu’il aimerait que l’on dise de lui après sa mort.. Bernard Tapie a lâché en faisant promettre de ‘ne pas répéter’: “Je m’en fous complètement”. Une réponse qui a fait sourire l’animateur.

Bernard Tapie n'a plus rien à perdre

Bernard Tapie n’a plus rien à perdre

Amusé, l’ancien patron de l’OM ajoute :  “C’est pas ce qu’ils vont dire qui m’intéresse c’est ce qu’ils vont penser et ce qu’ils vont penser je le sais, je n’ai pas besoin d’attendre d’être mort (…) 10.000 lettres par jour quand ça va bien et deux lettres par jour quand ça va mal !  Voilà ne vous cassez pas la tête”, a conclu Bernard Tapie.

Des paroles fortes, à l'image de Bernard Tapie !

Des paroles fortes, à l’image de Bernard Tapie !

Cependant, une autre déclaration de Bernard Tapie a créé une légère polémique sur la toile. En effet, toujours au  JT de TF1, le mari de Dominique a indiqué que le combat contre la maladie n’était pas une preuve de courage.  Mais une obligation envers les siens.  “Il faut que chacun trouve le mobile de son combat, celui qui est universel, c’est d’arrêter de faire souffrir ceux qui sont autour de nous.  Eux aussi souffrent. On n’a pas à se vanter de trouver le courage. Il est à la portée de tout le monde. Il faut se battre !” 

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS