HomePeopleBérénice Béjo "marraine" entourée de Marie Gillain et Vincent Elbaz

Bérénice Béjo “marraine” entourée de Marie Gillain et Vincent Elbaz

Avant le deuxième confinement décrété par Emmanuel Macron, Bérénice Béjo a déclaré qu’il est « hyper important de ne pas oublier d’aller au cinéma». Marraine de la 16e édition de “Mon premier festival”. La belle actrice a donc participé à l’avant-première de “Mystères” le 21 octobre 2020, avec Marie Gillain et Vincent Elbaz.

Bérénice Béjo entourée de Marie Gillain et Vincent Elbaz

Bérénice Béjo : Une position qui lui tenait cher 

En effet, Bérénice Béjo, a succédé à une personne très proche d’elle pour parrainer la 16 édition de “Mon Premier Festival“, son mari Michel Hazanavicius.

Bérénice Béjo : Une position qui lui tenait  cœur

Salles de cinéma fermées

Marraine d’un grand événement, dédié aux enfants, l’actrice de 44 ans s’est amplement intéressée à la promotion du cinéma. Toutefois, elle ne se doutait pas que les salles seraient à nouveau fermées pour cause de reconfirment.

Bérénice Béjo : Une position qui lui tenait à cœur

Un joli scénario pour Bérénice Béjo :

Le 21 octobre 2020, Bérénice Béjo a assisté à un aperçu d’une comédie familiale intitulée,”Mystère”. Cette réalisation de Denise Imbert raconte l’histoire d’un père Stéphane (Vincent Elbaz). Un homme qui décide donc de déménager dans les magnifiques montagnes du Cantal. Ceci afin de retrouver sa fille de 8 ans, Victoria (Shanna Keil), muette depuis la disparition de sa mère. Lors d’une promenade en montagne, un berger donne à Victoria un chiot nommé “Mystère”. Ce dernier va en fait, petit-à-petit lui redonner sens à la vie. 

Un joli scénario pour Bérénice Béjo

Un film qui promet d’être captivant

Très vite, Stéphane découvre que l’animal n’est pas en réalité un chien, mais un loup ! Malgré le danger de cette situation, le père ne peut se résoudre à séparer sa petite fille de cette énorme boule de poils. Dans ce film intriguant, Marie Gillain incarne le rôle d’une mère qui se rend vite compte que : “Mystère” est en fait, un loup, non pas un chien.

Un film qui promet d'être captivant

Un festival de cinéma juste avant le re-confinement 

En fait, dans une interview à “Première”, Bérénice Béjo a déclaré . « C’est hyper important de ne pas oublier d’aller au cinéma ».  Elle était donc ravie à l’époque que les enfants puissent sortir en période de crise sanitaire. Lors de la 16e édition de “Mon Premier Festival”, du 21 au 27 octobre, près de 40 films ont été présentés dans 12 cinémas parisiens.

Outziouar Abderrazak
Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.
SUGGESTIONS