Benjamin Biolay lance une pique au gouvernement Castex !

Passage des arts : Benjamin Biolay lance une pique au gouvernement !

Benjamin Biolay fut l’invité de l’émission “Passage des arts” sur France 5, le Jeudi 17 décembre. En discutant avec Claire Chazal concernant l’interruption de sa tournée à cause des conditions sanitaires, ce dernier a lancé une pique au gouvernement !

Des décisions pour tout annuler !

Des décisions pour tout annuler !

Pour Benjamin Biolay, les mauvaises nouvelles ne font que s’enchainer ! L’annonce du confinement, la fermeture des disquaires ainsi que les rayons culture dans les grandes surfaces en octobre dernier. A cela s’ajoute l’annulation de la sortie de la réédition de l’album Grand Prix qui fut une obligation ! L’album de l’artiste contient cinq titres inédits !

Jean Castex

Benjamin Biolay victime une fois de plus

D’ailleurs, Benjamin Biolay interpellait Jean Castex, se considérant « victime une fois de plus des décisions absurdes, ubuesques et orwello-kafkaiennes du gouvernement français ». En revanche, son album est finalement sorti quelques semaines plus tard. Le temps que les commerces puissent à nouveau réouvrir

Benjamin Biolay : « On est dans l’expectative »

Benjamin Biolay : « On est dans l’expectative »

Le président Emmanuel Macron avait évoqué une réouverture probable des théâtres, des musées et des cinémas en mi-décembre. Néanmoins, ce n’est qu’en début janvier que ces lieux de culture seront potentiellement réouverts. En effet, ce recul n’est pas du tout favorable à la reprise des concerts. Conséquences, Benjamin Biolay se retrouve dans l’obligation d’annuler plusieurs dates de sa tournée.

La tournée de Benjamin Biolay

D’autres mauvaises nouvelles à venir

« Je reviens bientôt pour des annonces au sujet de la tournée, avec hélas de nouvelles annulations. Nous allons tenter de trouver le moyen de les programmer de nouveau (dans la mesure du possible) », écrivait-il sur Instagram !

Benjamin Biolay dans Passage des arts !

« Le bon sens voudrait que l’on annule tout mais je ne suis pas amateur de bon sens.  Bien qu’abattus, nous allons nous battre », ajoute Benjamin Biolay. En outre, il interpelle encore une fois le premier ministre ! « Aidez-nous un peu à savoir de quoi demain sera fait », lance-t-il ! Cependant, ce dernier a bien envoyé son message, sachant d’ailleurs, que tous les artistes en ont marre de cette situation !


Imane Benlimam

Enthousiaste et passionnée, je suis une dilettante qui assouvit ses curiosités intellectuelles à travers son seul exutoire, l'écriture. Ainsi, c'est ma passion pour l'actualité et l'engouement de transmettre qui me donne ce plaisir-là que je vous invite à partager !