Bague : Voici comment connaître sa taille sans baguier !

Bague : Voici comment connaître sa taille sans baguier !

Les bagues font partie des bijoux les plus appréciés des femmes comme des hommes d’ailleurs. Mais qui n’a pas vécu ce moment de détresse ? On flashe sur une bague sur Internet mais on n’ose pas l’acheter de peur qu’elle ne nous aille pas. Pas de panique ! Découvrez nos conseils pour connaître sa taille de sur le bout des doigts.

Comment savoir sa taille de bague sans baguier ?

Choisir une bague est tellement facile tant il existe de modèles ultra canons. Toutefois, pour savoir celle qui nous ira véritablement, c’est une autre histoire ! En effet, si elle est trop grande, elle risque donc de tomber. Mais si elle est trop petite, elle coupe la circulation sanguine et l’on risque de ne plus pouvoir la retirer. Hélas ! Mais comment remédier une bonne fois pour toutes à ce problème !

En effet, de nombreux sites et bijoutiers proposent un baguier virtuel. C’est simple, il suffit d’imprimer le schéma et de poser une bague qui nous va sur le cercle qui s’en rapproche le plus et cela déterminera le diamètre de votre doigt. Aussi, vous pouvez vous rendre tout simplement chez un bijoutier qui le mesurera à l’aide d’un triboulet ou d’un baguier. 

Toutefois, il existe d’autres moyens permettant de savoir effectivement sa taille de bague. Par exemple, si vous avez une autre pièce qui vous va à merveille elle pourra servir de bague témoin. Mais ces astuces ne sont pas infaillibles. Car la taille de vos doigts évolue en fonction de la température. Chers lecteurs, si vous hésitez entre deux tailles de bagues, prenez toujours la taille supérieure.

Bague : Comment mesurer la taille d'un doigt ?

Bague : Comment mesurer la taille d’un doigt ?

Il est difficile de connaître la technique précise pour mesurer la taille de ses doigts si l’on n’est pas bijoutier de formation. Suivez ces conseils et votre taille de doigt n’aura plus aucun secret pour vous. Alors, pour mesurer le diamètre interne de votre doigt, munissez-vous d’une règle. Posez la bague repère simplement sur les gradations et vous obtiendrez son diamètre. Aussi, prévoyez de réaliser cette expérience en fin de journée. Pourquoi ? Et bien vos doigts seront plus gonflés.

Par ailleurs, il existe des rubans en papier que l’on trouve sur Internet ou que l’on peut fabriquer soi-même. L’astuce ? Enroulez la bandelette de papier autour de la phalange du milieu de la bague et faites une marque à l’aide d’un crayon. Ensuite, reportez le ruban sur une règle. Alors si vous obtenez par exemple un diamètre de 54 mm… La taille de la bague sera donc de 54. Si la bague tombe entre deux graduations, prenez la valeur supérieure.

Quelle bague pour quel doigt ?

Quelle bague pour quel doigt ?

Vous avez des doigts fins ? Tout est permis. La tendance du moment à adopter absolument ? Porter une bague sur le pouce, symbole de protection. Aussi, misez sur une pièce minimaliste et gardez vos bagues plus volumineuses pour l’index ou le majeur. Lors des festivals de musique qui battent leur plein en cette période estivale, osez l’accumulation des accessoires argentée ou bien dorée, mais pas les deux en même temps. La règle d’or à retenir est de choisir sa matière et de ne pas dépareiller les bijoux.

Pour celles qui ont des doigts plus épais !

Pour celles qui ont des doigts plus épais !

Préférez les doigts traditionnels dévolus aux bagues : l’annulaire gauche, doigt de l’amour, pour l’alliance, l’auriculaire droit pour la chevalière selon les règles de la noblesse française et le majeur et surtout l’index pour les autres bagues.

En effet, ce dernier est un doigt rattaché à l’autorité. Il est celui par lequel on désigne ce qui nous entoure et on donne des ordres. Porter sa bague sur ce doigt symboliserait ainsi une confiance en soi et une indépendance farouche. Pour ce qui est des modèles, préférez donc des pièces  plutôt fines pour ne pas alourdir davantage vos mains.

Meriem Meskouk

Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.