Aya Nakamura : Aura-t-elle bientôt son siège à l’Académie française ?

Aya Nakamura

Selon le député de LREM Rémy Rebeyrotte, la chanteuse de 25 ans contribuerait à maintenir la richesse de la langue française, grâce à ses expressions riches et très recherchées. Rémy Rebeyrotte serait-il le tout nouveau « doudou » d’Aya Nakamura ?

Aya Nakamura fera-t-elle bientôt partie de l’académie française ?

Aya Nakamura : présente partout !

En effet, Aya Nakamura a un nouveau fan à l’Assemblée nationale ! lors d’une discussion sur la future législation visant à lutter contre la glottophobie. Le député de LREM, Rémy Rebeyrotte, a donc souligné les excellentes qualités sémantiques et linguistiques des paroles de la chanteuse. Aya, critiquée par certains qui déclarent de ne pas comprendre ses chansons, elle bénéfice ainsi d’un fort soutien au sein du mouvement “La République En Marche”.

Aya Nakamura est présente partout

Aya Nakamura plus qu’une simple chanteuse

Rémy Rebeyrotte, qui a salué le talent de la jeune femme, explique :  « Quand je vois des jeunes comme Aya Nakamura qui aujourd’hui par sa chanson est en train de réinventer un certain nombre d’expressions françaises.. Ca me paraît absolument remarquable ! Elle est donc en train de porter au niveau international de nouvelles expressions et évolutions de la langue. Et ça, ce sont des choses extrêmement fortes.» déclarait-il ainsi.

Aya Nakamura plus qu’une simple chanteuse

Les mots de Aya Nakamura

En fait, les mots «pookie», «djadja», «djo», «tchouffer» entreront-ils bientôt dans les dictionnaires grâce aux représentants de LREM ?

Les paroles d'Aya Nakamura feront-il partie du jargon français ?

Des expressions devenues des références !

Les citoyens français doivent-ils apprendre très sérieusement les expressions d’Aya Nakamura pour communiquer en société ? «Y’a R» ou «En Catchana baby tu dead ça» seront-elles ainsi, de futures références de la langue de Molière ?

Les paroles d'Aya Nakamura feront-il partie du jargon français ?

Les gens se révoltent sur le député

En tout cas sur Twitter, les internautes ont rapidement répondu au commentaire du membre avec humour : «Brassens, Brel, Aznavour…et beaucoup doivent se retourner dans leurs tombes…», «Je ne sais même pas qui est cette femme, désolé mon cerveau était chez Molière…». «Nous continuons ainsi à nous enfoncer inexorablement», «Le gag de l’année 2020». Moqueur, il a également partagé le dernier titre, sur Twitter, de Baby Shark, dont la qualité de la chanson doit également être soulignée à l’Assemblée nationale : «Vidéo la plus vue de Youtube. Vivement qu’ils en parlent à l’assemblée. Les paroles m’ont bouleversé.»


Outziouar Abderrazak

Passionné par la téléréalité, je m’intéresse également à toutes les actualités et news people. J'aime aussi recueillir et écrire des informations sur les célébrités.