Avocat : L’astuce pour le faire pousser à la maison !

L’avocat apporte une bonne quantité de nutriments dans nos repas. Sans parler de ses bienfaits pour notre peau et nos cheveux, cet aliment se caractérise par ses multiples vertus à avoir toujours sans son réfrigérateur.

L'avocat à la maison !

L’avocat à la maison !

En découvrant ces quelques astuces, vous pouvez avoir votre propre plante d’avocat et profiter de ce fruit à la maison. Dans cet article, vous allez effectivement apprendre à le faire germer.

Ce dont vous aurez besoin : Un noyau d’avocat ? Une serviette de cuisine humidifiée, un sac en plastique avec fermeture hermétique. Un récipient en verre, un polystyrène expansé recyclé, de l’eau.

Avocat : suivez ces étapes !

Avocat : suivez ces étapes !

D’abord, prenez votre noyau d’avocat et nettoyez-le soigneusement pour qu’il ne reste aucune trace de chair d’avocat. En effet, cela empêchera la pourriture au contact de l’humidité. Ensuite, enveloppez le noyau dans la lingette humide, en veillant à ce qu’elle soit complètement recouverte. Attention, le sol doit être humide pour que vos noyaux puissent germer. Pour info, l’humidité et la chaleur constituent l’environnement le plus propice à ce phénomène.

Ensuite, mettez le noyau dans le sac et fermez-le hermétiquement. Et placez le sac contenant vos noyaux sous une cuisinière ou tout autre endroit sombre et chaud pour favoriser la germination. Laissez-le pendant 2 à 3 semaines. N’oubliez pas d’humidifier la lingette à chaque fois qu’elle sèche.

Avocat : la suite des étapes !

Avocat : la suite des étapes !

Lorsque vous voyez que votre noyau d’avocat a germé et que les racines sont longues… C’est le bon moment pour la sortir du sac. Découpez la mousse de polystyrène à la taille du diamètre de votre verre et découpez aussi un cercle central plus petit que votre noyau. En effet, cela va retenir notre noyau, l’empêchant de tomber dans l’eau.

Ensuite, remplissez votre verre d’eau, et placez le polystyrène en insérant le noyau avec ses racines à l’intérieur et placez-le dans un endroit lumineux. Changez l’eau une fois par semaine. Voilà, il ne reste plus qu’à attendre de pouvoir déguster les délicieux fruits !

Conseils pour cultiver en pot… Vérifier la taille du pot

Conseils pour cultiver en pot… Vérifier la taille du pot

Vous devrez commencer avec un pot de 5 litres et augmenter jusqu’à 30 litres. En effet, le rempotage donnera de la force à votre plante d’avocat et permettra ainsi à vos racines de se développer librement. Si vous ne voulez pas trop rempoter… Vous pouvez passer de 5 litres à 60 litres

Avocat : le substrat et l’arrosage

Avocat : le substrat et l’arrosage

L’avocatier aime les sols acides, avec un pH compris entre 5 et 7. Un mélange approprié est constitué de tourbe, d’excréments de vers et de fibres de coco à parts égales. Pour favoriser un bon drainage, ajoutez un peu de perlite.

Maintenez le sol humide ! Faites plus attention pendant l’été où il aura besoin de plus d’arrosage. Le drainage est essentiel, l’avocat n’aime pas les sols gorgés d’eau. Mettez votre doigt dans le sol pour vérifier l’humidité du substrat.

L’élaboration de la taille !

L’élaboration de la taille !

Avocat : lorsque votre plante atteint sa première année… Il est donc temps de procéder à sa première coupe. Ainsi, taillez la plante pour stimuler la croissance horizontale, le bon moment est lorsqu’elle atteint 60 cm.