HomeDiversAnne-Laure Bonnet : Victime de sexisme, elle livre un témoignage glaçant !

Anne-Laure Bonnet : Victime de sexisme, elle livre un témoignage glaçant !

Lundi 22 mars 2021, Anne-Laure Bonnet était invitée sur le plateau de ‘C à vous’ pour commenter le documentaire choc : ‘Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste’. La jeune femme a livré un témoignage glaçant.

Marie Portolano a fait bouger les lignes !

Marie Portolano a fait bouger les lignes !

‘Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste’, le documentaire réalisé par Marie Portolano, a provoqué un choc et une libération de la parole.  Un film au cours duquel, la journaliste de 36 ans interroge de nombreuses journalistes sur les coulisses d’un métier difficile. Le lundi 22 mars, c’est Anne-Laure Bonnet, ancienne présentatrice de la chaîne Téléfoot, qui a donc décidé de briser le silence.

Anne-Laure Bonnet a souvent rencontré des obstacles...

Anne-Laure Bonnet a souvent rencontré des obstacles…

Sur le plateau de ‘C à Vous’, la journaliste sportive a fait alors part d’expériences professionnelles affligeantes. “Moi, j’ai vécu un directeur de la rédaction qui a envoyé un texto à un de mes collègues pendant une émission en disant :  Tu vas passer un bon moment, parce que t’as vu le décolleté d’Anne-Laure Bonnet !‘”, a-t-elle raconté.

Anne-Laure Bonnet

Ce n’est pas drôle en fait !

“J’ai vécu ça. J’en ai parlé à la direction. On m’a répondu, ‘Pff, non mais Anne-Laure, c’est normal, c’est pour rigoler’ Mais ce n’est pas drôle en fait !”, a raconté Anne-Laure Bonnet. La journaliste déclare ainsi qu’elle garde toujours en tête des propos déplacés, entendus de la part des personnes toujours en place indélogeable.

Anne-Laure Bonnet bouleversée !

Anne-Laure Bonnet bouleversée !

Bouleversée, Anne-Laure Bonnet s’est même remémorée la fois où l’un de ses supérieurs sur TF1 lui avait dit : ‘Si tu ne maigris pas, on t’enlève de l’antenne’.  L’ancien supérieur lui a donc demandé de perdre du poids pour qu’elle s’affiche avec une silhouette plus svelte lorsqu’elle commentait les événements liés à la Formule 1.

Il vaut mieux être un peu plus jolie

Il vaut mieux être un peu plus jolie

“Ok, d’accord, je parle cinq langues sinon, ce n’est pas utile sur la Formule 1 ? Ben non, il vaut mieux être un peu plus jolie. Un peu plus souriante et un peu plus sympa avec la direction.”, s’est souvenue la journaliste.  En 2008, Anne-Laure Bonnet avait, effectivement, quitté son poste un an plus tard pour travailler sur la chaîne Sky Sport.

"C'est un souvenir absolument atroce..."

“C’est un souvenir absolument atroce…”

Anne-Laure Bonnet s’est remémorée notamment d’une séance photo pour le magazine Paris Match. “C’est un souvenir absolument atroce… C’est à dire que je suis arrivée dans cette van où on était censées se changer. J’avais précisé à l’attachée de presse que ‘je ne porte pas de robre’. Il faisait froid, il pleuvait, et on m’a présenté une petite robe à bretelles, et j’ai fondu en larmes. “, a raconté la journaliste. Comme elle, les autres journalistes sportives qui ont répondu présentes à cette fameuse séance photo n’en gardent pas un bon souvenir.

Meriem Meskouk
Créatrice et curieuse, j'ai grandi en compagnie des livres, toujours à la recherche de nouvelles expériences à mener. Aussi, je suis passionnée par la cuisine et la photographie culinaire.
SUGGESTIONS